|

François Bourdon accusé de possession de pornographie juvénile

Par Lpbw

Le directeur du centre de Portage à Prévost, François Bourdon, a été arrêté, le 18 novembre, dans la foulée de la plus importante opération policière en matière de pornographie juvénile au Québec, a annoncé la Sûreté du Québec, jeudi. Bourdon, est accusé de possession et de distribution de pornographie juvénile.

Du 18 au 21 novembre, l’Équipe d’enquêtes sur l’exploitation sexuelle des enfants sur Internet de la Sûreté du Québec a procédé à 28 arrestations de personnes âgées de 21 à 68 ans dans chacune des régions de la province. Sept photos et noms de suspects, dont ceux de Bourdon, ont été publiés.

 

La plupart des suspects arrêtés ont comparu et certains comparaîtront jeudi après-midi. «Ils pourraient faire face à diverses accusations reliées à l’exploitation sexuelle des enfants, telles que production, possession, distribution de pornographie juvénile, avoir accédé à de la pornographie juvénile, et, dans certains cas, agression sexuelle», précise la SQ dans un communiqué

 

Des perquisitions ont également été réalisées dans les résidences des suspects, où du matériel informatique a été saisi pour analyse.

Cette opération a été réalisée dans le cadre du projet Mainmise, un projet d’enquête amorcé entre juin et octobre dernier.

Les services de police municipaux des villes Saint-Jérôme, Montréal, Québec, Gatineau, Laval, Longueuil, Saguenay, Sherbrooke, Lévis, Trois-Rivières, Terrebonne et Saint-Jean-sur-Richelieu ont participé à ce coup de filet majeur. Environ 330 policiers ont pris part à cette opération.

 

Notons que le centre de Portage qui a ouvert ses portes à Prévost en 1973 a fêté ses 40 ans en février dernier. Pour cette occasion, plus de 300 employés, résidants, membres du conseil et amis de Portage se sont réunis. Cette année, le campus du lac Écho, à Prévost, accueille 130 résidents, soit 90 adultes et 40 adolescents.

 

Cet organisme à but non lucratif a pour mission de tabler sur les forces et les habilités des toxicomanes afin de leur permettre de vivre une vie sobre.

 

Toute information sur les individus arrêtés et leurs agissements peut être communiquée à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec, au 1 800 659-4264. Par ailleurs, le public est invité à signaler toute situation d’exploitation sexuelle des jeunes sur Internet à l’adresse suivante : cyberaide.ca.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.