|

Drame de Piedmont

Par lpbw

Selon ce qu’il a été permis d’apprendre, le Dr Guy Turcotte, cardiologue au Centre hospitalier régional de Saint-Jérôme, devait faire l’objet de deux accusations de meurtre prémédité, hier (mardi) après-midi au Palais de justice de Saint-Jérôme, relativement au terrible drame survenu samedi au 240 chemin Baulne à Piedmont et qui a coûté la vie à Olivier Turcotte (5 ans) et Anne-Sophie Turcotte (3 ans).

Par Isabelle Houle et Mychel Lapointe

C’ est samedi dernier en matinée que les policiers de la Régie intermunicipale de la Rivière-du-Nord ont fait la macabre découverte du corps des deux petits enfants violemment assassinés dans la résidence de leur père Guy Turcotte. Ce dernier a été retrouvé sur les lieux fortement intoxiqué. Il a été transporté au CH de Saint-Jérôme, où il travaille et de là a été transféré à l’Hôpital Sacré-Cœur.

Il se trouvait encore à Sacré-Coeur mardi matin et devait comparaître (aucune confirmation au moment d’aller sous presse) de son lit d’hôpital.

Consternation

Bien sûr, le personnel de l’Hôpital de Saint-Jérôme a été atterré par cet événement qui d’ailleurs n’aurait pu être anticipé par qui que ce soit. Si ce n’est que certaines personnes savaient que Dr Turcotte éprouvait des difficultés dans sa relation avec sa conjointe, urgentologue au CH de Saint-Jérôme. Cette dernière se trouvait dans la région de Québec au moment du drame. « Ses collègues sont atterrés. Personne n’aurait pu prévoir un drame comme celui-là. Il était un bon médecin, respecté de son entourage. Comme quoi, il est important de demander de l’aide en situation de détresse… » a souligné le directeur du Centre de santé de Saint-Jérôme, François Therrien lors d’un point de presse dimanche dernier.

C’était également la consternation lundi à l’École du Champ-Fleuri de Prévost que fréquentait le petit Olivier.

Tout avait été mis en oeuvre pour que les enfants de l’école puissent bénéficier des services de professionnels au besoin.

Autopsie

Une autopsie doit être pratiquée sur le corps des deux petites victimes dans les prochains jours.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.