Des plaques d’urine ont été vues sur le plancher du relais au Mont-Condor.
|

Des vandales font du grabuge au relais du Mont-Condor

Par David Richer

Le relais du sommet du Mont-Condor, situé au cœur du secteur Dufresne du parc régional de Val-David-Val-Morin, a été le théâtre de vandalisme dans les nuits du 6 et 12 janvier derniers.

Selon ce qu’il a été permis d’apprendre, des fêtards seraient à l’origine du grabuge. Les murs du bâtiment ont été défoncés, le cadre de porte forcé et des bouteilles de bière fracassées au sol. Des restes d’aliments et des liquides ont été également répandus par terre, le foyer a été sali et plusieurs déchets ont été laissés sur place.

«Cette nuit-là, on ne s’est pas gêné pour faire griller des aliments sur le petit poêle à bois qui en portait encore les traces, pour s’éclairer aux chandelles qui se sont consumées jusqu’à se répandre sur le plancher, et laisser sur place quelques douzaines de bouteilles et de canettes de bière vides et des déchets de nourriture et d’emballage», explique Suzanne Gohier, du Service des communications du Village de Val-David. Des plaques d’urine ont aussi été aperçues sur le plancher.

Comment arrêter ce phénomène?

Du côté de l’administration municipale, on entend prendre tous les moyens possibles afin que ce type d’incident ne se reproduise plus. «Quelques idées ont été proposées, mais nous préférons ne pas les divulguer. De toute façon, on en est encore à déterminer quel moyen sera le plus efficace afin d’éviter que de tels gestes comme ceux-ci ne se répètent», explique madame Gohier.

Ce n’est pas la première fois que le relais du Mont-Condor est victime de vandalisme. Une main criminelle avait mis le feu au bâtiment, il y a deux ans. La reconstruction ne s’est faite que l’automne dernier.

Le Village de Val-David rappelle que cet endroit n’est conçu uniquement que pour les raquetteurs ou skieurs qui désirent se réchauffer et se reposer lorsqu’ils sont rendus au sommet de la montagne. Le bâtiment ne peut donc pas servir de refuge pour la nuit.

Toute personne pouvant fournir des informations en ce qui concerne ces deux événements est priée de communiquer avec la Sûreté du Québec au (819) 326-3131. Votre appel sera traité en toute confidentialité.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.