Façonner son destin

Par Simon Cordeau
Façonner son destin

Vous êtes maître de votre destin. C’est le message que veut transmettre l’autrice et conférencière des Laurentides, Madeleine Fortier. Elle publie son premier roman historique, Ma soeur par-delà les siècles. Entrevue.

Au 21e siècle, Marianne est prise dans une relation toxique à sens unique et a abandonné ses rêves. Dans les Pays-Bas du 15e siècle, Marieke est forcée par sa famille dans un mariage sans amour. Même si plus de 500 ans les séparent, les deux jeunes femmes partagent la même quête d’identité et de liberté.

« Je voulais bâtir une histoire qui se déroulait à la fin du Moyen-Âge, mais pas quelque chose de documentaire. Je voulais quelque chose de romancé, faire vivre cette époque-là. En travaillant les deux personnages, je me suis aperçue qu’elles avaient la même histoire, la même recherche : se trouver elles-mêmes », explique l’autrice.

Durant un voyage aux Pays-Bas, Marianne découvrira le journal de Marieke. « Marieke fait face à des obstacles encore plus importants, ou différents disons. Elle trace la voie pour Marianne, en quelque sorte. Si elle a fait ça, moi aussi je peux le faire », illustre Mme Fortier. L’autrice s’adresse également aux lectrices qui cherchent, elles aussi, à s’affirmer. « C’est un message d’espoir pour ces femmes-là. On peut s’en sortir. »

Place à l’art

L’art occupe aussi une place centrale dans le roman.

« Je suis historienne d’art, comme Marianne. J’ai toujours été fascinée par le lien entre la peinture et son époque. Jérôme Bosch est un peintre hors du commun. On sait très peu de choses sur lui. Il est devenu ma toile de fond. »

Le mystère autour de Bosch et de son oeuvre maîtresse, Le Jardin des délices, est devenu un terrain de jeu pour l’imaginaire de l’autrice. Marieke deviendra l’apprentie de Bosch. Avec elle, on explore l’atelier du célèbre peintre et sa fascination pour le péché et ses conséquences. « Je rêvais, comme étudiante en histoire de l’art, de démontrer l’influence que peut avoir la société sur un artiste, et vice-versa. »

Approche pédagogique

Si elle publie son premier roman historique, Madeleine Fortier n’en est pas à son premier ouvrage. Elle a publié en 2018 un guide pour les proches aidants, Usure de compassion : jusqu’où aller sans se brûler? « J’ai été proche aidante pendant 12 ans, pour mon conjoint décédé en 2003. Après, j’étais sens dessus dessous pendant plusieurs années. D’abord je me disais : « Je vis un deuil, c’est normal, etc. » Finalement, ce n’est pas si normal que ça », confie-t-elle.

Lorsqu’elle est parvenue à comprendre ce qu’elle vivait, elle a commencé à donner des conférences puis a écrit un livre. « Je me suis dit, il faut que j’informe les gens : comment on aide, jusqu’où on s’investit. Je voulais leur donner des outils pour qu’ils apprennent à reconnaître leurs symptômes et à se protéger. »

Mme Fortier est aussi conseillère en carrière, où elle travaille avec une clientèle qui a des problèmes de santé mentale nondiagnostiqués. Elle a écrit Trouvez un emploi qui vous ressemble!, paru en 2014.

« C’est toujours le message que j’ai voulu transmettre. Dans mon premier livre, sur la gestion de carrière, il y a une question au début. Êtes-vous maître de votre destin? À la fin, la réponse est oui. Le destin, ça se fait. »

Elle a aussi récemment publié un recueil de nouvelles, De mystérieuses disparitions, et un album illustré pour enfants, Marjorie au pays de l’arc-en-ciel.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments