Extreme E : quand la Formule E se transpose hors route

Par Louise Guertin
Extreme E : quand la Formule E se transpose hors route


Le Guide de l'Auto

Article par Guillaume Rivard

Un nouveau sport motorisé excitant fera bientôt ses débuts. Non, il ne s’agit pas des courses de drones glorifiés que l’on nomme Airspeeder, mais plutôt du championnat Extreme E.

Imaginée par le fondateur de la Formule E, Alejandro Agag, cette série en développement est décrite comme une version électrique du rallye Dakar. Bien que le projet ait été lancé publiquement en janvier, nous avons eu un bon aperçu des bolides au Festival de la vitesse de Goodwood en Angleterre, qui s’est tenu le weekend dernier. L’ancien vainqueur des 500 milles d’Indianapolis, Gil de Ferran, a pris part à la présentation.

Encore à l’étape de prototypes, ces VUS ultra robustes et athlétiques sont conçus pour affronter certains des endroits les plus éloignés et exigeants de la planète tout en faisant la promotion des véhicules électriques pour lutter contre les changements climatiques.

« Je pense que nous venons de créer un monstre électrique qui incarne parfaitement l’esprit que nous voulons donner à ce championnat, a déclaré Agag. Aujourd’hui, ça devient concret. Les gens ont besoin de voir et de toucher pour y croire. »

Initialement, les véhicules inscrits seront des modèles conventionnels à batterie, mais d’autres avec pile à combustible fonctionnant à l’hydrogène prendront éventuellement le départ. On dit que les écuries, soutenues par des constructeurs automobiles, pourront utiliser leurs propres motorisations et carrosseries.

Les courses seront du type élimination à un contre un, sans spectateurs. Elles seront bien sûr filmées puis éditées sous la forme d’épisodes afin que les amateurs de partout dans le monde puissent suivre l’action.

Trois des cinq sites requis pour le championnat Extreme E ont déjà été identifiés par Agag, qui ne veut toutefois pas les dévoiler pour l’instant. Il y aura une course en altitude, une dans le désert et une autre dans la jungle. Les deux dernières se dérouleraient aux abords de l’océan de même qu’en terrain polaire.

Est-ce que ce sera un succès? Rappelez-vous, la Formule E avait un bon nombre de sceptiques et d’obstacles à surmonter lors de son lancement il y a quelques années, mais la série se porte très bien aujourd’hui.

La première saison d’Extreme E est prévue pour 2021 et la chaîne Fox Sports a déjà signé un contrat de diffusion de plusieurs saisons. Plus de 25 lettres d’intention ont été obtenues par Agag et au moins deux équipes, Venturi et ABT Sportsline, sont confirmées.

Partager cet article