Étude : les véhicules électriques encore très mal compris

Par Louise Guertin
Étude : les véhicules électriques encore très mal compris


Le Guide de l'Auto

Article par Guillaume Rivard

La plupart des gens s’attendent à ce que les véhicules électriques remplacent ceux à combustion dans les années à venir, mais il y a encore beaucoup d’ignorance et de méfiance à leur endroit.

Ford, qui se prépare à lancer 40 modèles électrifiés dans le monde d’ici 2022, dont le très attendu multisegment électrique inspiré de la Mustang (ici sur les photos), a commandé un sondage pour mieux comprendre les perceptions et la position du public face aux véhicules électriques et à leur performance.

Les résultats sont loin d’être encourageants, à commencer par le fait que 42% des Américains croient que ces véhicules ont encore besoin d’essence pour rouler!

Seulement 28% choisiraient un véhicule entièrement électrique au lieu d’un modèle conventionnel s’ils devaient se déplacer en cas d’urgence, tandis qu’à peine 19% auraient confiance d’en conduire un dans des conditions météo défavorables. C’est peut-être en partie à cause de la perte d’autonomie substantielle par temps froid, mais rappelons qu’un pays comme la Norvège réussit maintenant à vendre plus de véhicules à batterie qu’à essence.

Ford a également découvert que deux personnes sur trois qui magasinent pour un véhicule à rouage intégral n’envisageraient pas un modèle électrique.

De plus, seulement 18% des répondants pensent qu’une voiture électrique peut être plus rapide qu’une voiture comparable à essence (les autres ne connaissent pas ou n’ont jamais goûté au couple instantané des moteurs électriques), alors que 13% opteraient en premier pour un véhicule électrique quand vient le temps de remorquer (le Tesla Model X a une capacité de 5 000 livres et un prototype de F-150 électrique a tiré un million de livres lors d’un récent coup de marketing).

Ce sondage ainsi que d’autres enquêtes, comme la première étude sur la confiance des consommateurs en matière de transports de J.D. Power, mettent en lumière la grande réticence des gens à faire confiance aux véhicules électriques. Malgré des ventes en hausse, les constructeurs automobiles ont encore beaucoup de travail à faire pour convaincre la majorité du public.

Partager cet article