Étude de l’UQO : Êtes-vous atteint d’orthorexie ?

Photo de France Poirier
Par France Poirier
Étude de l’UQO : Êtes-vous atteint d’orthorexie ?
Christophe Maïano et Annie Aimé. (Photo : Courtoisie)

De plus en plus de gens sont conscients de l’importance de manger sainement, mais quand cette préoccupation devient anxiogène et prend une grande place dans la journée, ça devient de l’orthorexie.

Ainsi, deux professeurs de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) du campus de Saint-Jérôme ont décidé de se pencher sur cette nouvelle réalité. Christophe Maïano et Annie Aimé du département de psychoéducation et de psychologie dirigent une étude sur l’orthorexie en partenariat avec des collègues d’Espagne et du Pérou.

Le but de la recherche

Cette recherche vise à valider en langue française la Teruel Orthorexia Scale (échelle d’Orthorexie de Teruel). Les résultats de cette recherche permettront aux chercheurs francophones de disposer d’un questionnaire qui évalue l’orthorexie et de mieux comprendre les caractéristiques de cette problématique.

« De vouloir bien manger n’est pas un problème en soi, mais lorsque son quotidien est centré sur l’alimentation, ça peut devenir problématique », explique Annie Aimé. Ceux qui souffrent de ce trouble poussent à l’extrême leur désir d’une saine alimentation et développent une obsession pour les aliments. « Une personne peut prendre jusqu’à quatre heures pour réaliser une recette ». 

L’orthorexie ne fait pas partie des troubles de santé mentale comme l’anorexie, la boulimie ou autres, mais peut causer de l’anxiété. Les personnes atteintes d’orthorexie considère plutôt que c’est un mode de vie.

Qui peut participer à cette recherche

Les professeurs sont à la recherche d’hommes ou femmes de 18 ans et plus. Il est à noter que les femmes enceintes ne peuvent pas prendre part à cette étude. La participation est volontaire. Ceux qui décident de participer, seront libres de se retirer de l’étude en tout temps, et ce, sans avoir à fournir de raison. Veuillez aussi noter que la participation est entièrement confidentielle.

Moins de trente minutes pour répondre

Il s’agit de répondre à huit courts questionnaires en ligne, après avoir préalablement pris connaissance d’un formulaire de consentement vous informant de vos droits. Vous n’aurez besoin que de 25 minutes pour remplir ces questionnaires. Par ailleurs, il est possible de se rendre directement au questionnaire en cliquant sur le lien suivant : https://sondages.uqo.ca/index.php/877318?lang=fr

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de