Un enjeu prioritaire pour Saint-Jérôme

Un enjeu prioritaire pour Saint-Jérôme

Les membres de la commission Érik Bak, Sophie St-Gelais, Johanne Dicaire et le maire Stéphane Maher. PHOTO: Courtoisie

Stationnement au centre-ville

La Ville de Saint-Jérôme a annoncé lors de la dernière séance du conseil municipal, la création d’une commission spéciale sur l’enjeu du stationnement au centre-ville.

Cette commission sera dirigée par la conseillère et présidente de la Commission mandataire à la mobilité durable et active, Sophie St-Gelais. Cette commission aura le mandat d’établir les orientations finales d’une nouvelle politique de gestion des stationnements situés dans le périmètre du centre-ville et de ses secteurs limitrophes.

Recommandations d’ici six mois

Elle sera formée de fonctionnaires de la Ville ainsi que de la conseillère Johanne Dicaire et des conseillers Benoit Delage et Érik Bak. Les membres passeront en revue l’ensemble des préoccupations identifiées et recommandera au conseil municipal une position finale à être adoptée au cours des 6 prochains mois.

Le stationnement, particulièrement au centre-ville, est complexe notamment en raison des multiples clientèles à desservir, comprenant à la fois des résidents, des travailleurs, des étudiants, des visiteurs, des consommateurs et des livreurs. Chaque groupe vit des problématiques différentes et consomme l’espace public de façon différente selon l’heure du jour, la journée de la semaine et la période de l’année. Diverses études et consultations ont eu lieu à cet égard au cours des deux dernières années.

« Le stationnement est un défi que nous devons adresser. En tant que capitale régionale, il est nécessaire de mettre en place des solutions innovantes qui contribueront au développement et au rayonnement de Saint-Jérôme, tout en favorisant l’accès au centre-ville », explique Stéphane Maher, maire de Saint-Jérôme.

Le développement de Saint-Jérôme entraîne des défis liés au stationnement. Avec l’ajout du Théâtre Gilles-Vigneault et de la future bibliothèque centrale tous deux situés près du marché public, de la Place des Festivités, du Cégep, de l’UQO, des édifices à bureaux et des commerces, la Ville souhaite rapidement trouver des solutions à l’enjeu du stationnement.

« En travaillant de concert avec les acteurs du milieu et les citoyens, notre souhait est d’ajuster le tir en matière de stationnement à Saint-Jérôme. Nous devons nous assurer qu’il est facile et agréable de profiter des attraits et activités du centre-ville à longueur d’année », ajoute Sophie St-Gelais, présidente de la commission spéciale intitulée Politique du stationnement centre-ville.