Embarquez dans le train!

Photo de Redaction Journal
Par Redaction Journal
Embarquez dans le train!
Josée-Pilotte

Supplément Journal Le Nord
32 + 1 » Sur les rails de l’économie locale «

 

Mot de l’éditrice

Quand TC a mis ses journaux en vente, j’ai vu là une opportunité d’affaires. J’avais l’occasion par cette transaction de consolider mon marché pour avoir une meilleure présence et améliorer l’information locale. Je sais que c’est un peu fou en 2018 d’investir dans les journaux, mais je persiste à croire que nous avons notre raison d’être et que nos régions, ainsi que nos communautés, ont besoin des journaux locaux tels que les nôtres.

Les défis sont nombreux! Consolider deux visions et deux philosophies d’entreprise. On a plus que doublé notre chiffre d’affaires. Tout était donc à repenser et à ajuster. Et comme dans tout changement parfois, et bien ça bouleverse les gens, la structure, etc.

Un feu roulant!

La dernière année a été un feu roulant et nous nous sommes sentis comme des super-héros lors de cette transaction. Une petite PME comme Accès qui acquiert le journal d’une grande corporation, telle que TC, ce n’est pas dans l’ordre des choses. Alors juste le fait d’avoir mis en place les structures administratives était un exploit en soi!

Des défis de taille

Aujourd’hui, les défis sont énormes : assurer la pérennité, continuer à faire du journalisme de qualité dans un contexte médiatique qui n’est pas évident, faire le virage numérique en essayant de rentabiliser nos plateformes, garder un lien serré avec la communauté d’affaires pour qu’elle croie et investisse encore demain dans leurs journaux locaux, convaincre nos gouvernements de l’importance de l’information locale et régionale pour une saine démocratie, joindre le plus de monde possible et intéresser les gens à la nouvelle locale. Ensemble, on est meilleur et plus fort. Une communauté qui se tient est en meilleure santé.

L’avenir du papier

Je crois que le papier a encore sa place en 2018. Les gens ont une affection particulière pour leur journal. Mais on ne peut pas se mettre la tête dans le sable en pensant être éternel. On doit s’orienter vers le numérique pour assurer notre avenir.

Le modèle d’affaires n’est pas évident. Cependant, on a n’a qu’à penser aux grands journaux nationaux pour comprendre que la bonne formule n’est pas encore au point.

Virage numérique

C’est une chose de faire le virage numérique, mais le rentabiliser en est une autre.

« Le rôle d’un média local c’est d’être proche de sa communauté, c’est d’y participer, c’est de la mettre en lumière. »

On écrit chaque semaine la petite histoire de nos communautés. Nous sommes en quelque sorte les gardiens de son héritage. On doit rester à l’écoute et évoluer avec nos lecteurs. Il faut les surprendre, les faire réfléchir, les informer, les émouvoir parfois, et leur faire découvrir ce qui se passe dans notre région. On doit aussi les sensibiliser à l’importance de l’achat local!

Une refonte nécessaire

En 2019, on travaillera sur l’image et le design! Le contenu sera plus « clippé », plus vivant. Le journal deviendra la référence pour vos sorties. On aura plus de dossiers de sociétés. On saura vous surprendre. Plus de présence sur les réseaux sociaux aussi. Et plus de vidéos. On sera beau et pertinent… et peut-être parfois impertinent.

Moi j’y crois, mon équipe y croit, ensemble on fera la différence!

Entre vous et moi, il faut assurément être un peu fou pour croire au journaux en 2018, mais je me dis qu’avec de la passion, de la rigueur et de l’honnêteté dans notre travail, on y arrivera!

Embarquez dans notre train, la ride ne sera pas plate!

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de