Élizabeth Hosking monte sur la plus haute marche du podium en Suisse

Par Luc Robert
Élizabeth Hosking monte sur la plus haute marche du podium en Suisse
Élizabeth Hosking a triomphé en Suisse. (Photo : Brian Smith)

La planchiste Élizabeth Hosking, de Mille-Îles, a remporté une médaille d’or à l’épreuve de demi-lune, en fin de semaine dernière, à Crans Montana, dans les Alpes suisses.

«Ma journée a débuté avec… une médaille d’or ! Je capote littéralement. Derrière mon masque, je suis certaine que vous pouvez imaginer mon sourire de bonheur !», a-t-elle imagé.

Hosking est particulièrement ravie de sa performance, après la chute de la semaine précédente en Coupe du monde.

«J’apprécie ce retour en force, parce que c’est survenu face à des compétitrices de haut-niveau. Plus de 50 % d’entre elles étaient là, à LAAX, la semaine dernière. C’est signe que je peux m’insérer parmi les meilleures de la Suisse, de l’Allemagne, des USA, de la Corée et de la Slovaquie», a-t-elle constaté.

Hosking a réussi le meilleur pointage combiné à Crans Montana.

«En boni, avec mon score jumelé de 95,3 points, j’ai obtenu le meilleur pointage général au total. Dès ma première descente, j’étais devant : j’ai aussi été première aux qualifications. J’ai effectué le «victory lap» (tour du vainqueur), étant ensuite la dernière à m’élancer en finale. Ça fait tellement de bien au moral, à la confiance et pour la suite des choses : (comme quoi) la persévérance, ça paie !», a commenté l’athlète de 19 ans.

Il s’agissait d’une première médaille d’or en cinq ans, pour Hosking, la dernière ayant été acquise au Championnat canadien senior, en 2016.

«La rampe était plus courte à Crans Montana. J’ai été limitée à 4 sauts, contre 6 à Laax. L’idée était de demeurer constante et j’y suis parvenue.»

Avec les consignes sanitaires canadiennes qui changent régulièrement, Hosking et son entraîneur Brian Smith sont retournés à Laax s’entraîner.

«À Laax, ce sont des installations de pointe et c’est peut-être la dernière occasion que j’aurai de m’entraîner et même de compétitionner cet hiver. On regarde ce qui se passe avec les décisions de M. Legault et on avisera ensuite, à savoir quand nos rentrerons au pays.»

 

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments