| Par France Poirier

«Saint-Jérôme doit agir face à la crise du logement»

S’il est élu, le Mouvement Jérômien compte augmenter l’offre de logements locatifs abordables afin de réduire la pression sur la hausse des loyers, soulager les ménages et faire face à l’augmentation de la population.

Le candidat à la mairie Marc-Olivier Neveu et deux candidats de son parti, Moïse Mayo Vuanda et Rémi Barbeau, s’engagent à développer la ville de façon à permettre à l’ensemble de la population de se loger convenablement et avec dignité.

« Notre plan 20/20/20 obligera tout projet de plusieurs unités, ou d’une certaine taille, d’inclure une proportion appréciable de logements sociaux et abordables. Par exemple, un projet de 20 unités devrait être composé de quatre logements sociaux, quatre abordables et quatre logements assez grands pour les familles ». Le Mouvement Jérômien mandatera l’Office municipal d’habitation d’agrandir son parc de logements, tout en assurant une mixité sociale au sein des quartiers.

« Lors de mon porte-à-porte, j’ai rencontré plusieurs Jérômiennes et Jérômiens qui ont dû se trouver un appartement rapidement à la suite d’une séparation ou d’un changement de situation et qui paient aujourd’hui trop cher. J’ai vu des parents dont les enfants sont partis, qui ne trouvent pas de logements plus petits à meilleurs prix. La situation prive d’autres familles de logements adéquats. Il y a des aînés prisonniers de leurs maisons et qui ne veulent pas vendre puisqu’ils perdraient leurs économies, s’ils en ont, en allant dans un logement plus petit et dispendieux », souligne le candidat Rémi Barbeau.

Marc-Olivier Neveu compte soutenir techniquement et financièrement des projets immobiliers résidentiels collectifs aux approches innovantes, comme le logement étudiant, l’habitation adaptée, la construction modulaire, les fiducies foncières, l’autoconstruction, la cohabitation, le multigénérationnel, etc. « L’aide pourra prendre la forme d’un congé de taxes, d’une modulation du pourcentage de retour de l’espace public ou d’un changement de zonage facilité », détaille Neveu.

Rémi Barbeau ajoute que pour lutter contre l’insalubrité des logements et soutenir les locataires, le Mouvement Jérômien augmentera le nombre d’inspections et ouvrira un service de plaintes pour les personnes souhaitant dénoncer un logement ne répondant pas aux normes de salubrité.

Une administration Neveu soutiendra la rénovation des nombreux logements en mauvais état en subventionnant leur remise à niveau en les rendant conformes au Code de construction de la Régie du bâtiment du Québec. Ces subventions seront accompagnées d’un contrat dans lequel la ou le propriétaire de l’immeuble s’engagera à maintenir le loyer à un taux établi.

Marc-Olivier Neveu marque le pas : « Avec notre plan d’habitation « Un toit pour toutes et tous », le laisser-faire est terminé. Nous engageons le mouvement pour que la Ville encadre enfin le développement immobilier afin d’améliorer les conditions de vie, réduire l’écart entre les riches et les pauvres, et bâtir ensemble un Saint-Jérôme à échelle humaine », propose le candidat à la mairie pour le Mouvement Jérômien.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Les événements à venir

Aucun événement restant pour Août