| Par France Poirier

«Nous avons honoré nos engagements», déclare Janice Bélair-Rolland

La mairesse sortante, Janice Bélair-Rolland se dit fière du travail accompli par son parti au cours du mandat qui s’achève. « Le parti Vision Saint-Jérôme a toujours honoré ses engagements et nous continuerons de le faire », a-t-elle fait savoir.

Elle cite les réalisations de son parti, Vision Saint-Jérôme. « On n’a qu’à penser aux jeux d’eau à Bellefeuille, au parc de planches à roulettes, à la réfection de nos rues par l’ajout de 10 millions de dollars par année dans les quatre dernières années, aux gels de taxes sept années sur huit, à l’aréna régional, au réseau de parcs naturels, à l’écocentre, au complexe sportif, au Jardin des arts, au Parc-Nature du Lac Jérôme, au Théâtre Gilles-Vigneault, à la place des festivités, à l’éclairage de la cathédrale, au Parc multisports, au nouvel hôtel de ville, à la réfection du parc de la Salette, au Bureau de développement économique, au bureau de l’intégrité professionnel et administrative (BIPA), au fonds communautaire, à la baisse de la dette et encore bien d’autres », énumère fièrement madame Bélair-Rolland.

« Le parti Vision Saint-Jérôme a toujours honoré ses engagements et nous continuerons de le faire. » – Janice Bélair-Rolland

Cette année, en 2021, pour le scrutin du 7 novembre, l’équipe de Vision Saint-Jérôme regroupe l’expérience et le sang neuf. « Les différents candidats qui brigueront un siège à la prochaine élection proviennent de différents milieux. Ils sont enracinés dans la communauté jérômienne depuis plusieurs années et désirent apporter dans le quotidien des Jérômiens de la qualité de vie, une économie florissante, une diversité d’idées et de savoir-faire. »

« Deux boys clubs sur trois à Saint-Jérôme »

Janice Bélair-Rolland affirme que son parti croit à l’importance de la parité, et c’est pour cette raison qu’elle s’engage à nouveau à l’élection de 2021 à une plus grande présence féminine dans son parti. « On s’engage à favoriser la parité à l’exécutif de la ville, au sein de tous les comités de direction et de toutes les commissions de la ville. Aussi, notre parti s’engage à davantage de femmes dans des postes décisionnels, au sein du comité consultatif d’urbanisme et du comité de toponymie. »

La candidate à la mairie se dit outrée par l’absence de femmes dans les partis d’opposition: « Sur les 15 plus grandes villes du Québec, les champions des boys clubs sont nos deux partis d’opposition. Alors que l’Union municipale du Québec (UMQ), la Commission municipale du Québec (CMQ), le Groupe Femmes, Politique et Démocratie, le Réseau des femmes des Laurentides, et j’en passe, exhortent depuis des années les partis politiques municipaux à inviter plus de femmes en politique, nos opposants font de la vieille politique négative de boys club en plus de faire la sourde oreille. Je vous dirais que j’ai honte de mes opposants à la mairie. On est en 2021, quand même! Un petit effort! », a conclu Janice Bélair-Rolland.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

8 Comments

  1. andre bedard

    MME BELAIR comment faite vous pour mentir a ce point ,VOUS et pas un de vos conseillers a respecter ses promesse et je vous mais au defis de donner votre bilan dans votre secteur 10 ……demander pour une 5 x . ET pourquoi utuliser l agent de nos taxes pour faire votre campagne ETE vous capable de dire que vous avez pas ramasser assez d argent pour vos pancartes …vous prefere dire que vous faites un elec propre VOUS ET VOTRE parti VISION ST JEROME est de l extreme droite

    Reply
  2. Réjean Bourgouin

    C’est très bien la parité Mme Bélair Rolland . La parité amorcée par Stéphane Maher et le boys club de votre parti vision St- Jérôme en 2016 de manière frauduleuse et en bon père de famille est un peu boiteuse . Votre silence à vous et de vos candidats sur ses événements passés n’a pas à donner de leçons aux autres partis. Je me garderais une certaine gêne et je serais plus à l’écoute de mes citoyens au lieu de faire de la petite politique des années soixante . Il faut évoluer car tout citoyen omis son sexe peut très bien représenter ses citoyens. C’est pour celà que j’irais voter le 7 novembre pour la personne omis son sexe saura mieux m’écouter et me représenter.

    Reply
  3. François Houle

    J’aimerais bien qu’on me dise en quoi son parti à contribuer à la réalisation du Théâtre Gilles-Vigneault ?

    Reply
    • Nathalie Lasalle

      Très bonne question !

      Reply
  4. Nathalie Lasalle

    Mme Bélair Rolland nous reproche effrontément un manque de parité dans notre équipe…
    Ah oui ?  La mairesse sortante parle-t-elle de cette même parité dont se justifiait son ancien chef déchu Stéphane Maher pour expulser illégalement les conseillers Fauteux et Marion et prendre Érik Bak par la porte arrière en 2017 ?
     
    Elle semble oublier que c’est tout Saint-Jérôme qui a eu
    honte de son parti, Vision Saint-Jérôme, à ce moment-là…
    Sans oublier toutes les fois où j’ai voulu faire adopter
    par résolution une rotation équitable homme/femme pour la pro-mairie et
    l’exécutif lequel elle votait toujours contre ! 
    Utiliser le combat des femmes pour faire de la petite
    politique, ça ne fait pas sérieux et dénote un manque d’argumentaire ! 
    Toute la population se rappelle que votre ex chef
    spirituel Stéphane Maher a été condamné justement par la Cour du Québec pour
    cette histoire. Ce qui me rassure, c’est de constater que partout où je vais,
    la population n’a pas oublié et l’a encore sur le cœur.
    Et qu’elle veut un changement de culture politique à
    Saint-Jérôme.

    Reply
  5. François Millette

    Mme Belair avez-vous un problème de VISION où un problème de calcul mathématique ? Vous parlez de parité, mais vous êtes 8 femmes en vous incluant et 5 hommes. Pour ma part, j’aime mieux voir un parti de boys clubs comme vous dites, qu’une équipe de PEWEE gérer une ville de 80,000 habitants. Vous avez probablement été incapable d’avoir la parité, car possiblement incapable d’attirer d’autres hommes dans votre camp,sous un régime……… Comme dirait Roger Brulotte,le 7 Novembre BON SOIR ELLE EST PARTI…………

    Reply
  6. Michel Trempe

    La question du débat électoral
    du 18 octobre prochain : « Quelle vison d’avenir pour notre municipalité? ». Cette question expliquerait-elle l‘absence du parti Vision Saint-Jérôme à ce débat?

    Reply
  7. Johanne Chalifoux

    Non mais vraiment…quel front de boeuf…elle a « honte » de ses opposants à la mairie? Elle qui n’a rien fait d’autre que se pavaner et placarder St-Jérôme avec sa face??? Y a un dicton qui dit « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère et n’aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil à toi ? » Dicton qui a vraiment sa place ici…chaque fois que cette femme parle, je tombe toujours plus bas, chose que je croyais impossible !!

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.