| Par France Poirier

Lancement de la campagne du Mouvement Jérômien

Pour le candidat à la mairie de Saint- Jérôme, Marc-Olivier Neveu, le Mouvement jérômien représente une offre politique renouvelée pour la capitale des Laurentides. Il lançait officiellement sa campagne en présence de ses candidats, jeudi dernier, au Parc régional de la Rivière-du-Nord.

L’équipe de Marc-Olivier Neveu a présenté au public une édition limitée du programme électoral en format magazine. Celle-ci est aussi disponible en version web sur le site du parti. « Les 22 axes de la plateforme politique du Mouvement jérômien intitulée Engageons le mouvement : Pour une ville à échelle humaine comprennent plus de 194 mesures qui rassemblent les aspirations de la population pour un grand changement de perspective du développement urbain fondé sur la lutte aux changements climatiques », explique Marc-Olivier Neveu.

Le Programme 2021 du Mouvement jérômien s’inscrit dans une perspective à long terme de sept à dix ans. M. Neveu ajoute : « Nous allons installer, progressivement, des mesures qui tiennent compte de la capacité financière des citoyennes et des citoyens de manière démocratique et responsable. Ces mesures ont des incidences financières importantes et seront réalisées par la réaffectation de sommes déjà incluses dans les budgets de la Ville, par l’obtention d’argent additionnel en provenance de divers fonds spécifiques disponibles via des programmes des gouvernements fédéraux et provinciaux et par l’imposition de redevances particulières dans le type pollueur-payeur. »

Le candidat à la mairie invite les citoyens à engager le mouvement vers une transition environnementale: « Un proverbe chinois dit que le meilleur moment pour planter un arbre était il y a 20 ans. Le deuxième meilleur moment est maintenant. Aujourd’hui, j’ai le goût de vous dire que le meilleur moment pour la transformation écologique de Saint-Jérôme est malheureusement déjà passé. Mais le deuxième meilleur moment, c’est maintenant! », a ajouté Marc-Olivier Neveu.

Transport collectif gratuit

Le Mouvement jérômien veut mettre en place l’expansion du transport en commun. « Le projet pilote de gratuité du transport collectif, accordé par l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), ne sera efficace que par l’accroissement de l’accessibilité au service. À quoi bon la gratuité des autobus s’il n’y a pas de desserte adéquate? » a fait savoir M. Neveu.

Il ajoute que le service de transport collectif est déficient ou nul dans de nombreux secteurs de la ville. Pour lui, la gratuité ne fait pas un plan de transport. « Partout, la gratuité universelle du transport collectif gonfle la fréquentation. Toujours faut-il en assurer le service. Quand la gratuité atteint ses objectifs, elle ne devient durable que lorsqu’elle est adoptée à l’intérieur d’un Plan de mobilité complet et cohérent. Il n’y a qu’un tel plan, conçu en conversation avec les citoyennes et les citoyens, qui peut assurer une nouvelle organisation de l’infrastructure et permettre de réviser l’offre de services en matière de transport collectif et actif de manière durable. Seul le Mouvement jérômien s’y engage. »

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.