Écrasante majorité pour Monique Guay

Par Mychel Lapointe

Monique Guay a été réélue mardi soir députée du Comté Rivière-du-Nord avec une écrasante majorité de 19 431 voix (224 bureaux de vote sur 224).

Mme Guay l’a facilement emporté avec un total de 26 618 voix et 53,6 % des suffrages exprimés devant son plus proche adversaire Simon Bernier du Nouveau parti démocratique avec 7 187 voix (14,5%). Suivent dans l’ordre Gilles Duguay du Parti conservateur du Canada avec 7 149 voix (14,4%), Joao Neves du Parti libéral du Canada avec 6 735 voix (13,2%), le candidat du Parti Vert du Canada, René Piché, avec 1 656 voix (3,3%) et la candidate indépendante Jocelyne Leduc qui ferme la marche avec 273 voix (0,6%).

Le taux de participation a été de 58,49%.

Une sixième victoire “Ce n’est certainement pas une petite victoire, puisque dans mon cas il s’agit de la sixième. Ce qui veut dire que je vais pouvoir continuer à travailler fort pour défendre à Ottawa les intérêts des gens de Rivière-du-Nord et les intérêts du Québec” a lancé Mme Guay devant les partisans réunis dans le local de campagne électorale de la candidate bloquiste qui ajoutait du même souffle “je vous remercie pour votre aide pendant la campagne électorale. Je vous adore…” “J’ai voté pour toi…”

Quelques minutes plus tard, la députée réélue confiait au représentant du Journal LE NORD avoir pressenti sur le terrain aux derniers jours de la campagne électorale cette victoire plus que convaincante. “Je ne pouvais pas être certaine de ma victoire, parce qu’on ne sait jamais ce qui peut arriver. Il ne faut rien tenir pour acquis. N’empêche que j’ai senti sur le terrain un momentum pour ne pas dire une sympathie bien évidente de la part des gens. J’ai vraiment réalisé qu’il s’était établi un lien serré entre mes électeurs et moi. Lors de cette élection, les gens me disaient qu’ils votaient Monique Guay avant tout. Même aujourd’hui, sur les lieux de votation que j’ai visités, les gens venaient me voir en me disant J’ai voté pour toi Monique…. Des personnes âgées venaient me voir et me confiaient qu’elles m’avaient appuyée. Je dois dire que ça faisait chaud au coeur d’entendre tous ces témoignages…”

C’est d’ailleurs forte de ces belles preuves d’amour que Monique Guay dit retourner à Ottawa “pour livrer toutes les batailles qui seront nécessaires pour mes électeurs…”

Autres élus

La suprématie du Bloc québécois s’est également fait sentir dans les autres comtés des Laurentides alors que que les députés sortants Mario Laframboise (Argenteuil-Papineau-Mirabel), Johanne Deschamps (Laurentides-Labelle) et Diane Bourgeois (Terrebonne–Blainville) ont été réélus.

Dans le comté Rivière-des-Mille-Iles, le syndicaliste Luc Desnoyers a défait le maire de Saint-Eustache, Claude Carignan qui briguait les suffrages pour le Parti conservateur du Canada et que l’on disait ministrable.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de