Dynamo entrepreneuriale

Dynamo entrepreneuriale

Jean-Claude Tremblay et Ray Junior Courtemanche

Crédit photo : Courtoisie

Entretien avec Ray Junior Courtemanche − La Cité Mirabel

Si vous n’avez pas entendu parler de lui comme pilote de course NASCAR, marchant dans les pas de son illustre père, ou encore comme pilote d’avion, vous l’avez peut-être connu comme l’instigateur de la Cité Mirabel, l’un des quartiers les plus impressionnants de la Rive-Nord, qui propose un milieu de vie résidentiel avec plus de 1 200 000 pi² de commerces, de services, de boutiques, de restaurants et locaux pour bureaux, dans une proposition écoresponsable de pointe. Cette semaine, on se fait plaisir en entrant dans l’univers de quelqu’un qui incarne l’entrepreneuriat: le chaleureux Ray Junior Courtemanche.    

Un parcours intuitif

Âgé d’à peine six ans, Ray Junior vend des t-shirts et tourne déjà un profit. À 14 ans, il a sa compagnie de tonte de gazon et de déneigement et à 16 ans, il achète son premier camion, histoire d’accroître ses activités. Il sonne aux portes, effectue son propre démarchage et rapidement, son entreprise effectue l’entretien paysager complet et se retrouve avec plusieurs équipes de travail au service de quelque 600 clients! À 21 ans, il achète un terrain de près de trois quarts de million de dollars, lance un centre de jardin avant de se faire exproprier par la ville quelques années plus tard. Il n’en fallait pas plus pour se lancer dans la construction en présentant à la municipalité un projet d’immeubles de bureaux, à la place de son ancien centre de jardin. De là, tout a déboulé et il est devenu l’entrepreneur en série qui maintenant est président d’Investissement Ray Junior et possède une trentaine d’entreprises par le biais de sa société ainsi qu’en partenariat.   

Homme de principes

Entre ma pratique conseil et les entretiens réalisés au fil des années, j’en suis venu à développer un immense respect et une connaissance plutôt aiguisée de l’entrepreneuriat et de ses caractéristiques, tantôt propices aux succès, et tantôt aux échecs. L’entrepreneur, je l’aime d’amour, je l’étudie, je le décortique, je le conseille et j’ai le privilège de le coacher. Il a plusieurs couleurs et plusieurs styles, mais Ray Junior, lui, appartient à un groupe sélect et est dans une classe à part. C’est que, voyez-vous, parler avec Ray Junior, c’est échanger avec une vieille âme, un homme d’une grande sensibilité, aux principes et aux valeurs classiques, qui croit encore que l’honneur, l’approche client et la parole signifient quelque chose dans ce bas monde.

Redonner au suivant

Ray a toujours été fortement impliqué sur le plan caritatif, alors il est difficile de nommer toutes les causes auxquelles il a participé au fil des années. Je tiens cependant à le féliciter, lui et sa conjointe Annie Blouin, pour avoir tous deux accepté la présidence d’honneur de la soirée gastronomique TCHIN, la nouvelle activité de financement de la Fondation de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme, qui aura lieu au club de golf Le Mirage le 8 février 2019. «Redonner à l’hôpital, c’est choisir la santé, car l’établissement et les gens te viennent en aide tout au long de ta vie», a conclu l’homme engagé dans sa communauté. Je ne peux que vous encourager fortement à visiter le site de la fondation ou à appeler Claude-Elaine Langevin au 450431-8484, poste3, pour savoir comment contribuer.

Mes conclusions

Ray Junior est un gentilhomme qui a conservé sa capacité de s’émerveiller, tout en ayant les deux pieds solidement ancrés dans la réalité. Son succès s’explique de multiples façons, mais débute par son sourire contagieux qui fait foi de sa passion omniprésente et communicative. Fonceur et extrêmement déterminé, je l’ai entendu faire l’éloge de Walt Disney, celui qui amenait ses rêves à la réalité, mais Ray n’a rien à lui envier – il est en train de faire de même avec sa fameuse « Cité ». Il possède l’ambition, mais surtout la vision de développer des projets et la rigueur de les mener à terme. Accessible et passé maître dans l’art de promouvoir sa marque, celui aux 1001 idées avec qui j’ai connecté m’a démontré qu’au-delà d’être un habile homme d’affaires et redoutable promoteur immobilier, il était d’abord un homme de famille, un être très humain, généreux et attachant, qui saura encore nous surprendre avant longtemps.

Cité Mirabel

11700, rue de l’Avenir, bureau 401

Mirabel (Québec)  J7J 0G7

Administration: 450951-8811

www.citemirabeldev.com

Jean-Claude Tremblay est consultant en management et coach exécutif en pratique privée.