Double reconnaissance pour le vétéran Elliot Collard

Par Luc Robert
Double reconnaissance pour le vétéran Elliot Collard
Le volleyeur Elliot Collard a réussi un match de 38 points, en saison régulière, avec les Cheminots D1. (Photo : Cégep de Saint-Jérôme)

Volley-ball masculin

Un joyau des Cheminots au volley-ball masculin, Elliot Collard, s’est taillé une place sur la première équipe d’étoiles du Réseau du sport étudiant du Québec (RSÉQ), en division 1, à sa dernière de 3 saisons collégiales.

Cet honneur représente un nouveau sommet atteint par Elliot Collard, qui avait fait sa niche dans la deuxième formation d’élite en 2018-2019. Son coéquipier Patrick Minville a été élu sur la deuxième équipe de rêve, en 2019-2020.

De l’avenir

Fortement courtisé par les recruteurs universitaires de la discipline, Collard a décroché une bourse d’études avec le Vert et Or de l’Université de Sherbrooke.

« Je termine actuellement ma troisième année en administration, au Cégep de Saint-Jérôme. Je vise des études universitaires en droit et en économie. Les universités Laval, de Montréal (UdeM) et de Sherbrooke m’ont fait des offres. En fin de compte, le programme coopératif de stages en continu m’a fait choisir le Vert et Or », a évoqué le joueur provenant de Vaudreuil-Dorion.

Débuts timides

Malgré son imposante stature de 6′ 07 » et de 220 livres, Collard a dû faire preuve d’endurance pour devenir un volleyeur accompli.

« Au secondaire, je suis passé par un programme scolaire pas très développé. Heureusement, entre le secondaire 5 et le Cégep, j’ai repris mon retard technique
avec l’Équipe du Québec, avec laquelle je suis allé deux fois à la Coupe Canada »
.

L’éclosion

C’est en arrivant au Cégep de Saint-Jérôme que l’athlète de maintenant 19 ans est devenu plus versatile.

« Avant, j’évoluais au centre. Chez les Cheminots, il y a eu un besoin inattendu à combler à la position 2, vers laquelle l’entraîneur Jonathan Brunet voulait me convertir. Je n’avais aucune expérience là, mais Jos connaissait mon sérieux. Il m’a accompagné dans ce défi et je suis devenu plus complet grâce à lui », a remercié tout-haut le colosse.

Collard a vite apporté les ajustements à son nouveau poste.

« Ma force a toujours été l’attaque. Si  je constate que mon vis-à-vis est stable et menaçant au bloc, j’aime travailler face à lui, plutôt que de l’éviter. Je le vise alors
au smash, pour que le ballon frappe ses mains et qu’il dévie hors du court. En changeant de position, je me suis gâté. Avec mes sauts, mes attaques et mes blocs, je me sens plus versatile: et ça aide aux services d’être grand »
.

Équipe 2019-2020

Malgré une saison tapissée de performances en montagnes russes, les Cheminots masculins ont remporté la bannière de l’éthique sportive de la ligue collégiale D1.

En quarts de finales éliminatoires, les Jérômiens se sont inclinés 3-1 devant les Géants du Cégep de Saint-Jean-sur-Richelieu. Elliot Collard a réussi 28 points, après une performance de 38 points, plus tôt en saison régulière.

« Ironiquement, mon plus beau souvenir collégial s’est produit contre les Géants.
En 2019, à domicile, nous étions revenus de l’arrière pour les battre 3-0, devant
une foule déjantée. En 2020, nous sommes partis de loin. Si nous avions atteint le niveau recherché dès le début de l’année, nous aurions pu faire une percée en séries. Au moins, je poursuis ma saison junior, chez les moins de 21 ans »
.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de