DGEQ contre Stéphane Maher : Le maire veut faire rejeter les accusations

France Poirier
DGEQ contre Stéphane Maher : Le maire veut faire rejeter les accusations
Le maire de Saint-Jérôme Stéphane Maher.

L’avocat de Stéphane Maher, Me Robert Brunet, a souligné qu’il déposerait une requête en cassation dans le but de faire rejeter les accusations qui pèsent contre son client.

 

C’est ce qu’il a souligné aux journalistes à sa sortie du palais de justice, le 3 septembre dernier. Il compte déposer sa requête en cassation d’ici le 15 octobre. Le 5 décembre prochain, l’avocat tentera de convaincre le tribunal que son client a subi son procès dans les médias et qu’il serait privé d’une défense pleine et entière. Il entend présenter un dossier de presse avec tout ce qui s’est dit dans les médias sur le sujet. Il reproche notamment les agissements des anciens conseillers municipaux Mario Fauteux et André Marion.

« Nous prétendons que les deux présumées personnes qui auraient fait l’objet de ce dont elles se plaignent ont elles-mêmes fait en sorte que le procès se tienne dans les journaux avant la date du procès », a souligné Me Robert Brunet.

Dans le cadre de cette deuxième procédure devant le tribunal, Stéphane Maher n’était pas présent aux procédures. Sa présence n’était pas requise.

Pour sa part, la procureure du Directeur général des élections du Québec, Me Christina Chabot, a souligné avoir un enregistrement à faire entendre et estimait qu’une demi-journée était suffisante pour l’audition du 5 décembre. Elle a dit souhaiter procéder dès cet automne en rappelant que sa preuve était prête.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de