Deux gains consécutifs relancent les Cardinaux

Deux gains consécutifs relancent les Cardinaux

Les Cardinaux ont réussi un doublé sur la route.

Crédit photo : Courtoisie NATHALIE MICLETTE

LBMQ, baseball

Luc Robert, collaboration spéciale

Des gains consécutifs des Cardinaux sur la route, les deux premiers de leur histoire, ont permis à l’équipe jérômienne de se hisser au huitième échelon de la Ligue de baseball majeur du Québec.

Les Cardinaux tenteront de maintenir la cadence, ce dimanche à 19h, au parc Melançon, en recevant le Big Bill de Coaticook. Dimanche dernier, Alexandre Massicotte a frappé deux circuits et produit quatre points, pour mener Saint-Jérôme à une victoire de 10 à 3 sur le Cactus à Victoriaville. Massicotte a terminé la partie avec une récolte de troiscoups sûrs, dont un double et deux circuits, en plus de trois points marqués. Benjamin Gagné a aussi produit trois points à l’aide de deuxcoups sûrs.

«Alexandre est en feu. En plus de frapper des doubles (cinq en saison 2018), il totalise maintenant trois circuits en huit parties. Il se trouve sur une excellente lancée», a commenté le directeur gérant, François Rousseau.

Le voltigeur de gauche a poussé deux autres coureurs à la plaque, en troisième, avec sa deuxième longue balle de la partie.

Benjamin Gagné a par la suite fait produire son troisième point, avec un simple en sixième.

«Le réveil de l’attaque augure bien: nous sommes passés de derniers de la ligue à la cinquième meilleure offensive en une semaine. On prend tout ce qui passe.»

Vincent Ouellette (1-1) a retiré cinq frappeurs sur des prises, en cinq manches de travail, pour obtenir la victoire. André Lagarde est venu lancer les deux dernières manches, sans rien donner.

«L’adversaire ne frappe que pour .121 contre André, alors que Vincent a réussi 16retraits au bâton en 17 manches. Ils progressent bien. »

Première victoire

Par ailleurs, les Cardinaux ont savouré leur première victoire cette saison, en battant les Brewers de Montréal, le mercredi 6 juin dernier, par le pointage de 16 à 5, à Montréal.

Alexandre Massicotte, avec quatre coups sûrs et quatre points produits (dont un grand chelem en sixième), de même que Samuel Savoie, avec cinq points produits sur deux coups sûrs (dont un circuit), ont été les meilleurs producteurs offensifs des vainqueurs.

André Lagarde (1-0), qui n’a cédé aucun coup sûr en 2,2 manches de relève, a remporté la victoire.

Dans un autre ordre d’idées, afin de faire une place au receveur Simon Larocque-Bougie dans l’alignement, dans leur liste de 28 joueurs, les Cardinaux ont libéré le lanceur Édouard Delage.