De l’or en équipe pour Amélia Dion aux Championnats canadiens

Par Luc Robert
De l’or en équipe pour Amélia Dion aux Championnats canadiens
Accompagnée des québécoises Laurence Roux, Gabrielle Briand-Brière, Laetiah Sauveur, Amélia Dion (3e à droite du bloc central) a remporté la médaille d’or au double mini-trampoline par équipe. (Photo : Courtoisie)

Double mini-trampoline

Accompagnée de trois athlètes du Québec, Amélia Dion a remporté la médaille d’or au double mini-trampoline par équipes, chez les dames à Oshawa, où se tenaient les Championnats canadiens.

 

Il s’agit de tout un exploit pour la Jérômienne, qui évolue pour une première année au niveau national, dans ce sport.

«Après une journée de repos, Amélia a excellé lors de l’épreuve par équipes, où elle a présenté un passage avec un record personnel de difficultés et une superbe exécution. Elle a tenu tête aux meilleures canadiennes», a louangé son entraîneure Émilie Massé, du club de gymastique des Zénith.

Amélia Dion, qui compétitionnait également dans la catégorie N5, en double mini-trampoline, a pris le 1er rang à la suite de ses deux passages préliminaires, lui donnant accès aux finales, en plus de se hisser parmi les 4 athlètes féminines pour l’épreuve par équipe, toutes catégories confondues. À la suite de ces finales, elle a terminé au 6ième rang global.

«Juste de s’être faufilée parmi les quatre représentantes québécoises est un exploit, compte tenu du haut calibre de ses partenaires. L’or représente la cerise sur le gâteau. Pendant l’action, la foule a exercé un impact solide sur les filles. Amélia était confiante en tout temps».

«La fatigue a ensuite commencé à s’installer, avec l’horaire chargé, en plus d’une blessure au dos qui empêchait Amélia d’évoluer à son plein potentiel. Mais au final, elle a ébloui tout le monde».

Belle représentativité

Maïlie Larochelle et Amélia Dion performaient toutes les deux dans la catégorie N5, chez les 17 ans et plus.

«Maïlie et Amélia ont présenté leurs routines au trampoline et au trampoline synchronisé. Elles ont réussi des beaux dépassements personnels. Après deux routines au trampoline individuel, Amélia a terminé 12e au Canada dans sa catégorie et a frôlé tout juste les finales, de quelques centièmes de points. Elle a obtenu le meilleur score en compétition de sa carrière. Maïlie, quant à elle, a réussi une belle imposée. Malheureusement, un déplacement important à sa 5ième figure d’exécution l’a empêché de poursuivre. Elle a pris la 30e rang», a détaillé Émilie Massé.

Au trampoline synchronisé, leur routine a débuté avec une belle exécution, mais une chute au 6 ième mouvement les a empêché de compléter leur poussée. Elles ont achevé l’épreuve au 31ièmes rang.

«Les filles concourraient à un niveau très relevé. Des signes indiquaient une progression rapide pour Amélia. Maïlie suit une belle courbe d’apprentissage, graduelle et plus en douceur. Les deux sont tenaces et n’étaient aucunement intimidées, à leur deuxième présence aux nationaux».

Le difficultés techniques ont influé sur les notes des juges.

«Maïlie n’a pas été chanceuse. Une sortie de toile a fait qu’elle n’a pu compléter sa percée. Ça s’est répercuté au niveau des notes. Au calibre national, c’est quelque chose qui peut arriver régulièrement,

que tu ne puisses pas achever ta routine. Il faut gérer chaque geste. Ce sont des petits détails que nous aurons à paufiner».

 

Maïlie Larochelle et Amélia Dion, avec leurs rubans acquis à la 3e Coupe Québec, posent avec l’entraîneure Émilie Massé (au centre). PHOTO: MARIE-JOËLLE POULAIN
Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de