Des articles d’hygiène féminine subventionnés

Photo de Journal Le Nord
Par Journal Le Nord
Des articles d’hygiène féminine subventionnés
Les serviettes, sous-vêtements menstruels lavables, éponges et coupe menstruelle seront sous peu financés à raison de 50 % par la Ville de Prévost. (Photo : Courtoisie)

Aide financière

Sandra Mathieu – Un avis de motion a été déposé au Conseil municipal de Prévost le 11 mars dernier en vue de l’adoption prochaine d’un règlement établissant un programme d’aide financière à l’achat d’articles d’hygiène féminine durables.

Les serviettes, les sous-vêtements menstruels lavables, les éponges et les coupes menstruelles seront sous peu financés à raison de 50 %. Une nouvelle qui réjouit Annie Martel, propriétaire de la boutique Terre à soi (Montréal et Prévost), elle-même utilisatrice de la coupe menstruelle depuis 25 ans.

« Nos grands-mères utilisaient déjà ces articles. Par la suite, les femmes ont rejeté tout ce qui était lavable pour se simplifier la vie, souligne la femme d’affaires dont la mission consiste à proposer des solutions de consommation écologique. On assiste depuis quelque temps à un éveil de conscience, à un retour au plus naturel, au plus durable. »

DivaCup, Mme L’ovary et cie!

Composées de silicone chirurgical, les coupes menstruelles existent en différentes tailles.

Leur durée de vie est d’environ cinq ans mais Santé Canada recommande leur remplacement chaque année.

Une coupe est généralement conçue pour contenir entre 10 et 30 ml de fluides, ce qui correspond environ à un tiers de la quantité perdue lors d’une menstruation.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de