De jeunes acteurs d’ici en nomination aux gémeaux

Par France Poirier
De jeunes acteurs d’ici en nomination aux gémeaux
Nicolas Germain-Vien et Zakary Auclair du Théâtre Royal sont en nomination au Gala des Prix Gémeaux.

Zakary Auclair de Prévost, 18 ans, et Nicolas Germain Vien de Blainville, 18 ans aussi, ont tous deux fait leurs cours au Théâtre Royal à Saint-Jérôme. Ils ont commencé vers l’âge de 10 ans et sont tous deux en nomination au Gala des Prix Gémeaux qui aura lieu le 19 septembre.

Zakary obtient une nomination pour son rôle de Jérémy dans Bête noire pour meilleur rôle de soutien masculin. Dans cette catégorie, on retrouve des acteurs chevronnés comme David Lahaye, Patrick Hivon et Jean-François Pichette. « C’est tout un honneur d’être sélectionné parmi ces grands acteurs. C’est un projet dont je suis très fier », nous confie Zachary.

Même s’il a fait quelques rôles, celui-ci est son premier rôle marquant et majeur. « C’est certain qu’une nomination donne une certaine visibilité. Il faut savoir que ce sont les productions qui présentent les acteurs qui se sont démarqués et c’est le jury de l’Académie qui retient les meilleurs pour les mises en nomination », explique Marie-Ève Lafond, directrice du Théâtre Royal.

Élizabeth Tremblay-Gagnon

Une autre ancienne élève du Théâtre Royal, Élizabeth Tremblay-Gagnon, est aussi en nomination dans la catégorie Meilleure premier rôle féminin : série dramatique annuelle, pour son rôle dans Toute la vie. Elle se retrouve avec les actrices Maude Guérin, Marina Orsini, Sophie Prégent, Geneviève Brouillette et Catherine St-Laurent. Grâce à sa prestation dans Toute la vie, elle a remporté la zapette d’or de la révélation de l’année.

Plus jeune, Zakary avoue que ce qu’il trouvait difficile était de faire de nombreuses auditions avant de décrocher un rôle. « Je trouvais difficile d’essuyer des refus. »

« On a beau les préparer, mais les enfants ne comprennent pas pourquoi ils ne sont pas choisis. Maintenant ils comprennent que ce n’est pas le talent le problème, c’est le casting. Plus jeunes, ils le prennent plus personnel », ajoute madame Lafond.

Nicolas Germain Vien

Nicolas Germain Vien, quant à lui, est nominé pour son rôle de Francis dans Marika dans la catégorie Meilleure interprétation masculine pour une série web jeunesse. C’est sa 2e nomination pour la même émission, puisque l’an dernier il était aussi sur la liste des nominés. « C’est un honneur. Je travaille aussi sur l’Effet secondaire, il reste encore quelques saisons. J’ai aimé jouer des rôles jeunesse. C’est spécial comme jeu, il faut en mettre, mais pas trop. C’est une approche et un jeu différent », souligne le jeune acteur. Nicolas a fait son entrée à l’agence du Théâtre Royal vers l’âge de dix ans. « Ma mère avait une amie dont la fille était dans l’Agence et je suis venu pour essayer. J’ai aimé ça. Je jouais aussi au hockey, mais cette année j’ai arrêté de jouer », nous confie celui-ci.

Tous deux rêvent de faire carrière comme acteur, mais gardent les deux pieds sur terre et continuent leurs études.

Partager cet article
S'abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments