Anne-Marie Gourgues, Samuel Roy et Arjuna Boucher-Pertuisot ont parcouru le Canada pour réaliser 39 défis dans la série L’effet papillon. (Crédit photo: UnisTV)
|

Série L’effet papillon : Quand 3 jeunes ont soif d’aventures

Par Marie-Catherine Goudreau

Dans la nouvelle série L’effet papillon sur UnisTV, on suit les aventures de Samuel Roy, Anne-Marie Gourgues et Arjuna Boucher-Pertuisot. Les trois meilleurs amis des Laurentides relèvent 39 défis qui les amèneront à se surpasser mentalement et physiquement. Le Journal a discuté avec les trois protagonistes, quelques jours avant le lancement de la série.

C’est à l’été 2020 que les trois adultes dans la vingtaine ont vu une annonce dans le journal. UnisTV était à la recherche d’un trio d’aventuriers pour animer une série télé. L’objectif : réaliser une « bucket list » à travers le Canada. Samuel et Anne-Marie, qui forment un couple, ont tout de suite été interpellés par l’annonce. Arjuna, leur meilleur ami, s’est joint au trio par la suite.

Confronté à soi

Dès les premiers épisodes, les trois amis vivent des sensations fortes. Sauter d’un pont avec la plongeuse Lysanne Richard, traverser le golfe du Saint-Laurent à la nage, de Percé à l’île Bonaventure, faire du delta-plane. On les suit autant dans leurs moments de joie que ceux plus difficiles.

L'effet papillon

Le trio s’est rendu jusqu’à l’Ouest du Canada pour faire du surf. (Crédit photo: UnisTV)

Un des défis qui a été le plus confrontant pour le trio a été de présenter un spectacle d’humour au Bordel Comédie Club. « On a monté nous-mêmes notre numéro avec l’aide de l’humoriste Simon Delisle. On l’a ensuite performé devant une salle pleine. C’était vraiment intimidant ! Mais malgré le stress, ç’a vraiment bien été, et mieux qu’on s’attendait », dit Samuel.

« Je pense notamment à la communauté de l’Île d’Anticosti,qui a été super accueillante avec nous. » – Samuel

« Moi, jusqu’à la dernière minute, je ne pensais pas le faire ! », ajoute Anne-Marie. « C’était de composer un numéro d’humour et ensuite, le faire. Deux défis en un ! » Ce défi a aussi été confrontant pour Arjuna : « Je suis quand même quelqu’un à l’aise dans la vie, mais là, ouf ! Ça m’a vraiment sorti de ma zone de confort. »

Le partage des passions

Samuel lors du défi de marcher sur une highline de 17 mètres
de hauteur et 55 mètres de long à Val-des-Sources.

Pour les trois animateurs, ce sont surtout les rencontres qui ont été marquantes. « Je pense notamment à la communauté de l’Île d’Anticosti, qui a été super accueillante avec nous », se souvient Samuel

« Le défi d’aller fêter une centenaire nous a vraiment surpris. On a rencontré quelqu’un qui a tellement d’expérience de vie. Cette personne m’a beaucoup marqué, par sa simplicité et son amour », raconte à son tour Arjuna.

« Toutes les personnes qu’on a rencontrées avaient des passions, des connaissances, à partager. Ils nous ont donné accès à ça durant une journée ou quelques heures. Ç’a été formateur », affirme Anne-Marie.

Derrière chaque défi, un effet papillon

« On pense souvent à se faire une « bucket list », mais on ne pense pas aux impacts que ça peut avoir sur la communauté », explique Arjuna. Derrière chaque défi, il y a un objectif, soit d’inspirer les gens autour.

La production a même demandé aux trois amis de travailler sur leur liste de défis, pour que ceux-ci aient un sens, un impact. « Quand tu prends chacun des défis, il y avait un effet papillon. On ne s’imaginait comment ça pouvait avoir autant d’impacts sur nous et sur les autres », ajoute Arjuna.

Les défis touchent autant à l’art et la culture, que le sport. « On a aussi inclus nos amis et notre famille dans les défis », souligne Anne-Marie. Par ailleurs, dans le premier épisode, on voit son frère autiste réaliser un de ses rêves : performer avec le groupe Half Moon Run. « Il était vraiment content. Il m’en parle encore chaque jour ! » se réjouit-elle.

Quelques-uns des défis réalisés…

  • Sauter d’un pont de 15 mètres de haut.
  • Marcher sur une highline de 17 mètres de hauteur et 55 mètres de long à Val-des-Sources.
  • Escalader un arbre géant de 500 ans pour trinquer à sa cime à 180 pieds du sol en Colombie-Britannique.
  • Défier Maude Charron, médaillée d’or en haltérophilie aux Jeux olympiques de Tokyo.
  • Construire en 48 heures un module de jeu à une école primaire à Vancouver.
  • Participer à une opération de nettoyage d’une forêt.

La série complète est disponible depuis le 6 juin sur le site web de UnisTV. Elle sera aussi diffusée sur la chaîne du 6 au 13 juin.

 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.