(Photo : Courtoisie)
|

La promesse Bleu de LaKroi

Par Aurélie Moulun

Le 3 mars dernier, Jean-Guy Lacroix, alias LaKroi, dévoilait une nouvelle chanson intitulée Bleu. Intriguée par la simplicité du titre de son single, je me suis entretenue avec l’artiste. Il me raconte que Bleu, c’est la couleur de sa vie… Et de la nôtre. Cette chanson répond d’ailleurs à une promesse qu’il s’est faite il y a neuf ans.

Être ramené à la vie

C’est une expérience hors du commun, vécue il y a de cela neuf ans, qui a changé sa vie : il a frôlé la mort. Après une visite à l’hôpital et une simple opération, il devait pouvoir ressortir le lendemain. Mais il a subi des complications.

Il a donc dû se faire opérer une deuxième fois en urgence. « C’est à [mon réveil] que j’ai vu une lumière bleue très intense qui sortait de la terre et qui m’a transpercé », raconte-il. Ce qu’il en a déduit, c’est que c’était la vie qui était revenue en lui. « C’était très vivide, très vivant comme image ». Il avait alors compris qu’il ne pouvait partir tout de suite.

Cette lueur bleue, il l’aurait ensuite revue souvent dans la nature. « Tout ce que je dis dans ma chanson, ça existe. Ça a l’air métaphorique, mais ça ne l’est pas en réalité », explique l’auteur-compositeur-interprète. Dans sa chanson, il aborde notamment les lueurs bleues qui émanent des « flaques d’eau après la pluie » et des ailes noires des corbeaux sur lesquelles, lorsque le soleil plombe, on observe des reflets bleus.

Chose promise chose due

Au moment des événements, LaKroi s’était promis, à lui et à cette lueur bleue, de raconter et de partager cette histoire un jour. Et ce jour est arrivé neuf ans plus tard. S’il a pris autant de temps avant de répondre à sa promesse, c’est surtout parce qu’il peinait à trouver les mots pour l’expliquer.

« C’était difficile pour moi de mettre les mots justes sur cette expérience parce que c’était tellement fort », raconte-t-il au Journal. Il devait prendre du recul par rapport à cet événement afin de l’intégrer et de le comprendre. « Mon mental s’est habitué. Au départ, j’hésitais à en parler parce que je ne voulais pas avoir l’air d’un illuminé ! », lance-t-il. « Aujourd’hui, j’ai plus de mots pour en parler et j’ai trouvé la bonne façon de le faire de manière accessible pour le public. »

« Célébrer cette vie qui est dans tout »

La chanson Bleu se situe entre une ode à la vie et une invitation à se rassembler autour d’elle, pour l’artiste. « Quand je dis la bleuté du monde, c’est aussi sa beauté. C’est la lumière bleue qui existe partout. C’est la vie qui nous relie tous », explique LaKroi.

Il nous invite à être plus conscient que la vie est universelle, elle est partout. « Cette bleue lumière qui anime nos âmes et toute la terre », chante-t-il.

« Toute est dans toute comme on dit ! La vie est partout et elle est bonne. Elle est indestructible même. C’est la même vie partout, en toi, en moi, même en l’écureuil ou en l’arbre, c’est La Vie qui nous traverse et que l’on partage. »

Dans ce sens, LaKroi aimerait que l’on revienne à une vision plus traditionnelle de la vie. « Avant, on était plus en contact avec La Vie, aujourd’hui on l’est beaucoup moins. C’est l’individualisme qui a pris le dessus. Alors, j’invite surtout le monde à s’apercevoir qu’il y a quelque chose de commun. L’importance de reconnecter avec La Vie. »

Renouer avec sa fibre musicale

Il y a une trentaine d’année, LaKroi avait coupé les ponts avec la musique notamment à cause des quelques contrats qui ont mal tourné. « J’avais deux enfants aussi, alors il fallait gagner ma vie. » Il est donc devenu enseignant de philosophie au Cégep du Vieux-Montréal.

C’est quand il a déménagé à Sainte-Anne-des-Lacs, il y a sept ans, qu’il a fait la connaissance de Charles-Antoine Gosselin, lui aussi auteur-compositeur-interprète, son voisin. C’est ce dernier qu’il l’a poussé à recommencer à faire de la musique.

« Je n’ai jamais vraiment arrêté de faire de la musique, mais c’était surtout dans la sphère privée. Avec Charles-Antoine, on jouait souvent de la guitare ensemble autour du lac. Puis, un jour il m’a dit : ‘’Arrête de niaiser’’. C’est lui qui m’a ramené à la musique. » C’est d’ailleurs Charles-Antoine qui a réalisé la chanson de LaKroi.

Le single Bleu est sorti sur toutes les plateformes numériques depuis le 3 mars dernier. L’artiste prépare également un EP qui devrait sortir en automne et devrait compter cinq chansons.

La pochette de son album est d’ailleurs illustrée par une peinture réalisée par son fils Julien Dean Lacroix.

LaKroi procédera au lancement de son single le 26 mars prochain dès 14 h à la Galerie ROD à Saint-Sauveur. Par la même occasion, son fils fera le lancement d’une exposition d’une toile.

Vous pouvez suivre LaKroi sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/LaKroiofficiel/ 

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *