|

Des artistes des Laurentides représentent le Canada à Paris

Par lpbw

La Société Nationale des Beaux Arts (SNBA) de Paris a sélectionné 13 artistes visuels canadiennes, dont neuf des Laurentides, pour représenter le Canada au Carrousel du Louvre, à Paris, du 16 au 19 décembre.

Cette exposition est l’une des plus prestigieuses à l’international en art contemporain. Chaque année, on choisit des artistes confirmés provenant d’une dizaine de pays pour révéler les activités artistiques de tous les continents dans la Ville lumière. Le Canada y participe depuis 2004.

C’est Raymonde Perron, une artiste-peintre de Lakefield Gore, qui est la chef de délégation. « Être sélectionnées par la SNBA représente un immense honneur dont rêve n’importe quel artiste. Cette année, nous nous distinguons d’autant plus par notre majorité féminine. En arts visuels, au plan international, c’est une première! » a-t-elle mentionné par le biais du communiqué de presse.

La délégation du Canada est donc composée de mesdames Marie-Claude Aubry, Brigitte Beaulieu, Ginette Berthiaume, Diane Goyette, Christiane Lacasse, Luce Lamoureux, Carole Laurence, Monique Lafond, Linda Morin, Claudette Poirier, Joanne Savoie, Joane St-Hilaire, Lise Tremblay, toutes artistes-peintres et de Marie-Josée Leroux « Lerou », sculpteure sur pierre.

Manque de rayonnement

Raymonde Perron déplore toutefois le manque d’engagement de la part de l’Ambassade du Canada à Paris. Les artistes aimeraient que celle-ci organise un vin d’honneur et des relations de presse autour de l’événement, un rôle que remplissent avec brio les autres pays représentés selon madame Perron, qui participe à cette exposition depuis deux ans. « Le Canada fait souvent figure de parent pauvre quand il s’agit du rayonnement de ses artistes à l’étranger. C’en est parfois pitoyable! », soutient-elle.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.