|

Club de lecture Accès Nord – Janvier

Par Rédaction

Notre équipe de rédaction s’amuse à partager ses coups de coeur de lecture des derniers temps. Et vous, quel est votre livre coup de coeur que vous avez lu récemment ? Écrivez-nous : redaction@journalacces.ca

Marie-Catherine

234 jours de Guillaume Moreau et Nicolas Roulx

Récit d’aventures

234 jours, c’est le récit fascinant de la première expédition nord-sud du Canada. On suit Guillaume Moreau et Nicolas Roulx au fil de leurs aventures dans le nord arctique, à partir de la station Eureka (la deuxième communauté la plus nordique au monde) jusqu’en Ontario à Pointe-Pelée, point le plus au sud du pays. Ours polaire, froid glacial, douleurs physiques… ce livre nous en fait voir de toutes les couleurs. En lisant ce récit, j’ai eu froid, j’ai ri, j’ai eu peur – bref, j’ai embarqué dans leur expédition comme si j’étais avec eux ! En plus d’avoir beaucoup d’action, ce roman-documentaire m’a fait découvrir le nord du Canada, un endroit où si peu de gens sont allés, mais qui est pourtant fascinant, mystérieux et magnifique à la fois. Je recommande pour les amoureux d’aventures et ceux qui souhaitent découvrir leur pays !

Simon

Troubler les eaux de Frédérick Lavoie

Comme journaliste international, Frédérick Lavoie voulait raconter le rapport que les Bangladais entretiennent avec l’eau. Mais au fil de ses entrevues et de ses rencontres, il se retrouve plutôt confronté aux limites du journalisme et de ses méthodes. Peut-on raconter la vie de gens qu’on connaît à peine ? Peut-on vérifier des émotions comme on vérifie des faits ? Dans Troubler les eaux, Lavoie partage ses doutes, déconstruit l’approche journalistique « traditionnelle » et explore ses biais et ceux des médias occidentaux. Sa solution ? Accepter le trouble – l’incertitude, les contradictions et l’insoluble – pour mieux raconter le réel. Les remises en question que Lavoie expose et les pistes de solution qu’il propose me semblent essentielles pour garder le journalisme pertinent et trouver une voie de sortie à la crise des médias.

Ève

Mise en forme de Mikella Nicol 

Essai autobiographique 

Ce livre était sur ma liste de lecture depuis sa sortie, en mars 2023. Je l’ai finalement acheté pendant le temps des Fêtes et lu d’une traite. À la suite d’une rupture amoureuse, l’auteure s’accroche à la seule chose qu’elle semble pouvoir contrôler : son corps. Elle consomme alors des vidéos d’entraînement en ligne, une pratique qui l’amène à réfléchir sur l’industrie du fitness, sur la beauté, sur la violence et sur la féminité. À cheval entre l’essai et le récit, le livre ne tombe jamais dans un jargon trop universitaire ou complexe. Au contraire, il se lit facilement et aborde des enjeux qui nous touchent tous, de près ou de loin. Ça nous amène à repenser notre rapport individuel, mais aussi collectif, à l’apparence, et à notre fixation du corps parfait.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *