(Photo : Marc-André Lapierre)

Chef du Lola 45 : Collin Strohbach termine son parcours à l’émission Les Chefs!

Par France Poirier

Ayant gagné sa place comme chef recruté dans une saison peu banale de l’émission Les Chefs!, le chef du restaurant Lola 45 de Saint-Sauveur, Collin Strohbach, a terminé son parcours le 13 mai dernier.

Cette année, on lui a proposé de participer en lui expliquant que c’était une édition spéciale. Ce sont des participants qui avaient déjà fait l’émission Les Chefs!, un par année. « Je devais faire un défi contre deux autres chefs pour gagner la dernière place et c’est comme ça que je suis entré dans cette brigade », nous raconte Collin.

Il faut savoir que Collin avait été sélectionné pour la saison 11, qui se tournait en pleine pandémie. « On était en isolement à l’hôtel et on faisait régulièrement des tests COVID. À un certain moment, j’ai testé positif, mais c’était un faux positif. Le matin du début des tournages, on m’a annoncé que pour des raisons d’assurance, je ne pouvais pas participer à cause du test. On m’a offert pour la saison 12 de revenir, mais comme il y avait encore de l’isolement, j’ai décliné l’invitation », nous a-t-il confié.

Le stress des défis

« C’est un stress difficile à gérer. Il nous amène à donner le meilleur de nous, mais d’autres fois, il nous bloque. Ce sont de très longues journées de tournage. Et à travers ça, il faut garder le focus. À la fin de l’aventure, c’est ce qui fait que c’est spécial », raconte le chef sauverois.

« Même si ça semble court le temps alloué pour réaliser les défis, le pire, c’est le peu de temps que nous avons pour faire notre plan : environ dix minutes. Je pense que créativité et stress ne font pas bon ménage. C’est ce qui est le plus difficile », indique Collin. Il ajoute que lorsqu’il planifie son menu au restaurant, il a le temps d’y réfléchir pendant des jours. Il peut changer des éléments ou en ajouter. Mais dans les défis, il doit avoir la bonne idée rapidement, car il n’a pas le temps de réfléchir.

À la fin, la cheffe Colombe St-Pierre a souligné le parcours de Collin par un proverbe qui représente bien son passage aux Chefs!. « Si l’on veut obtenir quelque chose que l’on n’a jamais eu, il faut tenter quelque chose que l’on n’a jamais fait. » 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *