(Photo : Claudia Grégoire)
|

Ariane Baert: Une énergie contagieuse sur scène

Par Marie-Catherine Goudreau

Son énergie sur scène est contagieuse et malgré ses 20 ans, Ariane Baert, de Piedmont, fait sa place dans le monde de la musique québécoise. Elle a fait partie des demi-finalistes du Festival international de la chanson de Granby (FICG) lors l’édition du mois d’août dernier.

« J’ai toujours été passionnée de la musique depuis mon enfance. Puis, à l’âge de 14 ans, j’ai commencé à écrire mes propres chansons », explique Ariane. C’est en 2019 qu’elle fait son entrée en studio pour enregistrer son premier EP, Recovery. Puis cette année, elle a commencé à faire de la musique à temps plein.

L’artiste aime explorer différents styles, mais elle souligne que son prochain EP tournera davantage autour de la pop, du R&B et du funk. « On va reconnaître des sons des années 70 et on va entendre de vrais instruments – ça va sonner très organique », dit-elle. Elle s’inspire notamment de Bruno Mars, Anderson Par, Justin Timberlake et Usher. Même Justin Bieber fait partie des raisons pour lesquelles elle chante aujourd’hui. « Certains me disent que je lui ressemble quand je chante ! »

Toutes ses prochaines chansons seront en français. Alors qu’au départ elle écrivait principalement en anglais, Ariane souhaite rejoindre davantage le public québécois. « Au début, on dirait que ça sonne plus quétaine d’écrire en français. Mais plus tu le fais et plus ça devient normal et naturel. C’est dans la façon que tu le chantes je pense », explique-t-elle. Elle compose d’ailleurs toutes ses chansons elle-même, avec l’aide d’un mentor/producteur avec qui elle peaufine et multiplie ses idées.

« J’y crois tellement fort » 

Pour Ariane, il prendra le temps qu’il faut, mais elle est déterminée à réaliser son rêve et percer dans le monde de la musique. « Je prends ça étape par étape et je crois que c’est important d’avoir une base solide et de savoir où on s’en va en tant qu’artiste. Je sais qu’un jour ça va arriver et j’y crois », dit-elle.

Vous pourrez d’ailleurs voir son énergie contagieuse sur scène lors du Happening 2023 à Saint-Sauveur. « Durant mes spectacles, j’aime interagir avec le public, créer un sentiment d’appartenance et de communion. Puis j’essaye de me pas trop me prendre au sérieux ! » Lors du FICG, elle a amené le public à chanter ses paroles, un moment qu’elle a particulièrement apprécié.

« Sur scène, je cours de gauche à droite, je saute, je suis une boule d’énergie ! Les gens ont vraiment embarqué et chantaient avec moi. C’était vraiment incroyable comme expérience ! »


Ses prochains spectacles 

  • Samedi 9 septembre de 19 h 30 à 21 h pour le Happening 2023 au parc Georges-Filion à Saint-Sauveur
  • Vendredi 22 septembre de 19 h à 22 h en duo avec Émile Lévesque au Buck Saint-Sau à Saint-Sauveur
  • Samedi 30 septembre de 19 h à 22 h en duo avec Émile Lévesque au Buck Saint-Sau à Saint-Sauveur

Pour plus d’informations sur l’artiste, consultez son site web !

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *