|

2022 en culture: Les coups de coeur de France

Par France Poirier

L’année 2022 a été généreuse dans le milieu culturel avec de très bonnes séries faites au Québec, plusieurs spectacles, de la musique et des livres des plus variés. Une renaissance de la culture, après une période difficile. Je vous présente mes coups de cœur!

Série : Avant le crash

Pour moi, c’est la série de l’automne. Écrite par le couple Kim Lizotte et Éric Bruneau, ce dernier y défend un des rôles principaux.  On est dans le monde de la finance, sans que ça parle trop de finance. On y voit les jeux de pouvoir, ce qu’on est prêt à faire ou même à perdre pour le pouvoir. Jusqu’où peut mener l’ambition? Le pouvoir que l’argent a sur nous et sur nos décisions. La quête du pouvoir peut mener vers le crash.

Musique : Salebarbes

Composé des frères Éloi et Jonathan Painchaud, Jean-François Breau, Georges Béliveau et Kevin McIntyre, le groupe Salebarbes est parti d’un trip de gang. J’adore leur énergie. Leur musique me rend de bonne humeur et ça donne le goût de festoyer. Quand on les écoute, ça rappelle le party du Jour de l’An de ma jeunesse. J’adore particulièrement Good Lord avec le violon et l’harmonica. Salebarbes nous présente un véritable voyage musical de l’Acadie à la Louisiane, alors que les chansons francophones sont à l’honneur. C’est une réunion de cinq gars qui aiment faire la fête et ça se ressent. On sent leur fierté de fêter en français, de mettre de l’avant leur culture et c’est rafraîchissant!

Livre: Au cœur du vestiaire de Pierre Gervais

Pour une fan de hockey et des Canadiens depuis mon adolescence, le livre de Pierre Gervais est quelque chose que j’attendais depuis longtemps. Celui qui a fait partie de la grande famille des Canadiens durant 35 ans en a vu de toutes les sortes dans le vestiaire de la Sainte-Flanelle à titre de responsable de l’équipement. On en apprend sur des situations et on comprend pourquoi certaines décisions ont été prises. Le livre de Pierre Gervais polarise et divise. Le jour du lancement, l’auteur s’est défendu d’avoir transgressé une loi non écrite : ce qui se passe dans le vestiaire doit y rester. « Ç’aurait été facile de le faire. Je n’ai pas été dans le personnel et je n’ai pas rabaissé les gens », avait-il confié au lancement.

Spectacle :  Grâce de Christine Morency

Un show qui déménage et ne laisse personne indifférent. J’ai vu son spectacle en rodage, à quelques semaines de la première et on la sentait bien

en selle. Accueillie comme une star par un public conquis à l’avance, Christine Morency c’est du rire du début à la fin. Attention aux oreilles chastes. Elle crie, elle sacre, mais on lui pardonne. Son autodérision, ses talents de conteuse sont indéniables. Elle nous fait vivre ses différentes aventures; une sortie à la ronde, une « date » aux glissades d’eau, un séjour au Ritz, le tout raconté avec beaucoup de détails. On croit y être.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.