Crues printanières : Les rivières sous surveillance

Photo de France Poirier
Par France Poirier
Crues printanières : Les rivières sous surveillance
La rivière du Nord. (Photo : Courtoisie)

La rivière du Nord, tout comme les autres rivières du Québec, est sous surveillance.

Par ailleurs, depuis semaines, la Ville de Saint-Jérôme a révisé son plan particulier d’urgence inondation en prévision des crues printanières. Bien que les crues annuelles n’aient jamais causé de catastrophes à Saint-Jérôme et que seuls les citoyens habitant les propriétés situées sur quelques rues, comme la rue Laviolette, voient parfois la rivière déborder, la Ville prend préventivement tous les moyens à sa portée pour protéger les résidents et leurs biens. 

En effet, des patrouilles de pompiers, de policiers et d’employés du Service des travaux publics sont faites quotidiennement pour surveiller les zones inondables. Aussi, depuis une semaine, la Ville reçoit d’heure en heure des rapports sur le débit de la rivière en amont de Saint-Jérôme. Prêt à toute éventualité, le Service des travaux publics s’est procuré 5 000 sacs de sable pouvant servir à élever des digues au besoin. 

De plus, les résidents des propriétés à risque seront rencontrés par les experts municipaux et recevront des conseils pour éviter les dommages causés par les crues. La Ville distribuera également des dépliants et des lettres d’information dans les secteurs à risque. 

Les personnes qui auraient besoin d’aide ou qui désirent signaler une situation potentiellement dangereuse peuvent le faire par le biais du service téléphonique d’urgence 911.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de