| Par France Poirier

Une maison des aînés sera construite à Prévost

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants et députée de Prévost, Marguerite Blais, ainsi que la ministre responsable des Affaires autochtones et ministre responsable de la région des Laurentides, Sylvie D’Amours, annonçaient dernièrement qu’une maison des aînés sera construite à Prévost, sur le territoire du Centre intégré de santé et de services sociaux des Laurentides.

 

Cette maison des aînés, qui mettra 48 places à la disposition des aînés de la région, sera située sur un terrain du prolongement de la rue Chopin, derrière l’École des Falaises. Ce site permettra d’offrir aux résidents un milieu de vie à dimension humaine, constitué de quatre unités climatisées de 12 places chacune, et comportant des chambres individuelles avec toilette et douche adaptée pour chaque résident.

« Notre gouvernement accélère la transformation des milieux d’hébergement pour les aînés et les personnes ayant des besoins spécifiques. Je suis fière qu’une maison des aînés voit le jour, ici dans ma circonscription, et que les aînés de Prévost puissent avoir accès à ce nouveau type d’hébergement. Ceci améliorera le quotidien des résidents, des proches ainsi que du personnel », souligne Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants et députée de Prévost.

 

Faits saillants

Le terrain sur lequel sera construite la maison des aînés est une donation de la Ville de Prévost.

Afin d’accélérer la construction des maisons des aînés et alternatives, le gouvernement a annoncé qu’un montant additionnel de 309 millions de dollars du Plan québécois des infrastructures 2020-2030 serait disponible dès cette année.

Cette maison des aînés s’inscrit dans le cadre d’une démarche de trans-formation majeure des milieux d’hébergement et de soins de longue durée qui va nécessiter un investissement de plus de 2,6 milliards de dollars de la part du gouvernement du Québec.

D’ici la fin de 2022, ce sont 2 600 nouvelles places qui seront construites en maisons des aînés ou en maisons alternatives.

Par ailleurs, 2 500 places en centre d’hébergement et de soins de longue durée feront quant à elles l’objet de rénovations ou de reconstructions au cours des prochaines années.

Toutes les nouvelles places prévues ont été déterminées selon une démarche rigoureuse, pour chacune des régions du Québec, par un croisement des plus récentes données de la liste d’attente en hébergement avec les projections du nombre de places supplémentaires qui seront requises dans les prochaines années en raison du vieillissement de la population.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. Daniele Poirier

    Est il possible de réserver une place dès maintenant pour une dame de 94 ans Alzheimer?

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Les événements à venir

Aucun événement restant pour Août