| Par France Poirier

Reprise économique : « Une excellente nouvelle pour nos entreprises »

L’annonce de la réouverture de certaines entreprises par le gouvernement le 4 mai dernier a été accueillie positivement même s’il y a certaines inquiétudes.

 

Sylvie Chartrand, présidente de la Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Jérôme métropolitain. Photo : Archives

Sylvie Chartrand, présidente de la Chambre de commerce et d’industrie de Saint-Jérôme métropolitain, s’est dit très heureuse de la rouverture de plusieurs entreprises.

« Quelle bonne nouvelle, enfin, on peut faire une reprise sécuritaire, ce qui est l’élément essentiel, mais au moins on a une reprise. Dès l’annonce du gouvernement la semaine dernière, la plupart des entrepreneurs à qui on a parlé étaient déjà en mode préparation, car ils doivent se conformer aux règles de la Santé publique et de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) », souligne la présidente.

Ils s’installent et se préparent à ce déconfinement. Depuis la fermeture, des gens ont temporairement trouvé des méthodes différentes, par exemple le commerce en ligne, et ont réussi à continuer à faire des affaires. « Certains n’étaient pas prêts au jour 1, mais ils vont peut-être conserver cette façon de faire aussi », ajoute madame Chartrand. Certains restaurateurs ont développé un service de traiteur ou de livraison parce que pour eux, ce n’est pas encore la réouverture.

La façon de magasiner va changer

« Revenir à la vie normale c’est le bienvenu pour tout le monde. Les façons de faire devront changer, on n’aura pas le choix. Comme pour les salons de coiffure et les entreprises de soins personnels, le retour est à l’étude et tous ces services devront prendre des mesures différentes, leur date de retour n’est pas déterminée. Pour beaucoup, c’est déjà connu ce qu’ils doivent faire. »

Un guide a été publié par la CNESST qui est très explicatif et est mis à jour quotidiennement, pour aider l’ensemble des entrepreneurs, la distanciation par exemple en collaboration avec la Santé publique.

La Chambre de commerce travaille principalement avec la ville de Saint-Jérôme et leur Bureau de développement économique et la MRC de la Rivière-du-Nord. La Ville a annoncé son plan de relance avec différents partenaires. La Chambre pilote plusieurs comités et organise des formations. « Nous avons plusieurs projets pour aider les entrepreneurs », souligne Sylvie Chartrand.

Plan de relance de la Ville

Bien que la pandémie du coronavirus ne soit pas encore résorbée et que ses effets soient encore à mesurer, la Ville de Saint-Jérôme a décidé de s’attaquer à la phase de rétablissement qui suivra la crise actuelle. Un comité de travail a été mis sur pied il y a quelques semaines pour examiner les conséquences de la pandémie sur l’économie locale, sur le tissu social et sur la philosophie organisationnelle afin de trouver des solutions pour aider notre communauté à se relever de cette difficile période.

La démarche baptisée Destination VSJ 2022 (pour Vitalité Santé Joie) sera pilotée par l’équipe qui avait comme mandat de travailler sur le prochain plan stratégique de cinq ans que la Ville s’apprêtait à adopter. « J’ai demandé l’abandon de l’exercice Destination 2025 afin que nous concentrions tous nos efforts sur une stratégie d’intervention à court terme », a déclaré Stéphane Maher, maire de Saint-Jérôme. Il enchaîne en précisant que « l’objectif est d’imaginer et de déployer d’ici deux ans un plan complet de rétablissement au profit de tous et dans toutes les sphères d’activités que nous pourrons influencer. Je veux que les conséquences de la pandémie sur nos citoyens, nos commerçants, nos industries, nos institutions, nos groupes communautaires soient analysées et que des réponses adaptées soient mises en oeuvre d’ici avril 2022. Saint-Jérôme était sur une lancée extraordinaire en termes de développement. Nous devons ainsi rebondir », souligne le maire.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.