| Par France Poirier

Stéphane Maher demande l’isolement de Montréal et Laval

Pour protéger les régions

Avec le déconfinement des régions et le confinement qui se poursuit dans la grande région de Montréal métropolitain, le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher, demande à la Direction de la Santé publique d’isoler Montréal et Laval.

( Voir la vidéo sur notre page Facebook )

 

« La situation à Montréal me préoccupe et j’espère qu’une décision éclairée sera prise par la Direction de la Santé publique parce que je pense que nous sommes à risque », souligne le maire de Saint-Jérôme. Il compte officiellement demander à la Direction de Santé publique le confinement du Grand Montréal. « Idéalement, je vais demander l’appui des maires des grandes villes des Laurentides », a souligné Stéphane Maher.

Il compte faire des messages à la population au cours des prochains jours pour rappeler les consignes de sécurité, « non pas d’un point de vue alarmiste », souligne-t-il, mais pour rappeler les mesures de distanciation physique, et de respecter les consignes de la Santé publique.

« Nous serons présents plus que jamais dans l’espace public pour rappeler ces mesures. Évidemment l’idée n’est pas de faire de la délimitation territoriale, mais de respecter les consignes de sécurité, mais les annonces du gouvernement la semaine dernière font en sorte que les gens sous-estiment présentement les dangers liés au COVID-19 », soutient Stéphane Maher.

Appui des maires de la MRC

Le préfet de la MRC de la Rivière-du-Nord et maire de Saint-Hippolyte, Bruno Laroche croit, lui aussi, qu’il peut y avoir un danger pour les risques transmission. « Les villes de Montréal et de Laval sont très importantes pour l’économie locale, mais je crois qu’il est préférable d’attendre que la situation soit mieux contrôlée accueillir des visiteurs. Je ne veux pas que les gens se sentent ostracisés, mais qu’ils comprennent la crainte de nos citoyens face au potentiel élevé de contagion », explique Bruno Laroche.

La mairesse de Sainte-Sophie, Louise Gallant abonde dans le même sens. « Je pense aussi que Montréal doit être isolé pour qu’ils réussissent à s’en sortir et pour éviter la propagation dans les régions. »

Le maire de Prévost, Paul Germain estime que la population est inquiète face à la situation montréalaise. « À Prévost, nous avons un enjeu avec la venue de touristes qui envahissent nos sentiers et cela inquiète la population », estime Paul Germain, maire de Prévost.

Réajuster le territoire

Le maire de Saint-Colomban, Xavier-Antoine Lalande apporte un autre argument. « Pour ma part, ce n’est pas motivé par une crainte, mais plutôt un réajustement du territoire en fonction des régions administratives et des données épidémiologiques. Ce n’est pas vraie que la région des Laurentides a un taux de contagion au même seuil que les deux îles, le contrôle physique est plus facile faire. Ça permet un déconfinement plus sécuritaire en matière de santé, ce qui devrait primer ».

Le maire de Saint-Jérôme, Stéphane Maher. Photo Facebook

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

1 Comment

  1. André

    Je suis d’accord! Aucun e personne des banlieues ne doit également venir travailler à Montréal.

    Reply

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.

Les événements à venir

Aucun événement restant pour Août