| Par journal-le-nord

Questions réponses avec Paul Germain, maire de Prévost

Quelles sont vos préoccupations actuelles ?

Au-delà de l’impact sanitaire, il y a l’impact humain sur mes citoyens, leur famille et leur travail, qui me préoccupe énormément. J’ai peur que la crise crée de la pauvreté financière et sociale et même de la détresse psychologique. Je pense que la solidarité de nos citoyens va être essentielle pour passer à travers cette crise. Ce qui me frustre, c’est le peu d’outils et de ressources financières que la ville possède pour aider les Prévostois.

Avez-vous un plan d’action face à la distanciation en lien avec le plein air et les sentiers pédestres ?

Nous avons un plan de déconfinement en 4 phases. Nous travaillons avec le CISSS des Laurentides, nos 6 organismes communautaires et les directives de la santé publique pour redonner accès à nos parcs et espaces verts rapidement, mais de façon sécuritaire. Contrairement à d’autres villes, nous ne sommes pas dans l’improvisation et dans des décisions populistes. Nous visons la concertation et la sécurité de nos citoyens.

Présentement quelles sont vos priorités pour la Ville ?

Le projet de l’école secondaire et la venue d’une maison des aînés sont nos projets prioritaires. L’école secondaire va améliorer la qualité de vie de nos jeunes Prévostois et de leurs parents en diminuant les déplacements inutiles et polluants. Plusieurs ados vont pouvoir utiliser les transports actifs pour s’y rendre. Nos enfants vont avoir enfin accès aux activités parascolaires. Cela est aussi formateur. Si nous voulons donner à nos jeunes tous les outils pour devenir des adultes épanouis, cela passe par une école secondaire dans leur milieu.

Avez-vous une stratégie pour rester en contact avec vos concitoyens ?

Pratiquement tous les jours, je diffuse du contenu écrit et des capsules vidéo sur ma page Facebook. Le service de communication fait de même en plus de publier divers communiqués. Nos séances du conseil sont diffusées en ligne et vous pouvez même poser des questions en ligne.

J’ai 1350 abonnés à ma page Facebook qui de temps à autre me contactent directement. La plupart du temps, il s’agit de requêtes qui devraient être acheminées aux services citoyens, mais cela me permet de rester en contact. J’ai même eu des enfants qui voulaient mon aide pour leurs devoirs.

Plusieurs de mes conseillers ont appelé nos aînés au début de la crise pour s’assurer que tout allait bien.

Lorsque les citoyens vous interpellent, quelles sont leurs préoccupations face à la crise actuelle ?

Il y a ceux qui trouvent que nos mesures de confinement ne sont pas assez sévères et à l’autre bout du spectre, les gens qui nous disent qu’on brime leur liberté. Il faut trouver le juste milieu en s’inspirant des directives de la santé publique qui ne sont pas toujours très claires et qui évoluent constamment.

Personnellement, comment vivez-vous cette période ?

Comme je m’implique beaucoup dans tout ce que je fais, au début, j’ai littéralement brûlé la chandelle par les 2 bouts. J’essaie maintenant de m’accorder des moments de repos. J’ai une famille et des équipes extraordinaires qui me soutiennent dans mes actions.

Qu’est-ce que ça vous apprend sur vous comme humain ?

Je suis définitivement une personne passionnée dans mes actions et j’ai tendance à m’oublier. C’est probablement parce que j’adore ce que je fais.

Quelle sera la première chose que vous ferez à la fin du confinement qui vous a manqué ?

Rencontrer des amies, prendre une bière sur la terrasse du Shawbridge et rencontrer mes citoyens dans des événements publics.

 

En vrac

Qu’est-ce que vous lisez actuellement ? 

Une monnaie écologique, un livre qui explore les processus de création monétaire qui pourraient permettre de financer la transition écologique.

La chute, un roman sur les derniers jours de Robespierre

De façons générales, beaucoup d’essaies sur des sujets hétéroclites et des polars. Je suis un fan fini des romans de Deon Meyer.

Quelles séries regardez-vous ?

La dernière saison de Vikings et je commence Ozark

Quels sont vos passe-temps ?

Lire, réfléchir et élaborer des projets

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.