| Par journal-le-nord

Le nouveau CHSLD de Sainte-Adèle accueillerait des cas

Comme nous vous l’avions annoncé vendredi dernier, la ville de Sainte-Adèle avait eu la confirmation que le nouveau CHSLD, deviendrait un centre dédié pour la COVID-19 durant la période de la pandémie. Le lundi 20 avril, le CISSS des Laurentides, confirme qu’il évalue la possibilité d’utiliser temporairement le futur CHSLD pour accueillir des personnes en perte d’autonomie ayant la COVID-19.

 

Selon le CISSS, ce changement temporaire de vocation du bâtiment viendrait soutenir les résidences privées pour aînés (RPA), les CHSLD, les ressources intermédiaires (RI), les ressources de type familial (RTF) et les usagers de la région qui reçoivent des soins à domicile, diminuant ainsi les risques d’éclosions en milieu de vie.

« Aucun transfert d’usager n’a eu lieu pour l’instant. Une date d’ouverture reste encore à déterminer. Le CISSS travaille actuellement à accompagner les équipes de soins afin de pouvoir offrir un milieu sécuritaire aux usagers, au personnel et aux médecins. Une fois la période de pandémie terminée, l’installation retrouvera sa vocation initiale, soit celle d’un CHSLD pouvant accueillir 96 résidents », mentionne le service des communications et des relations publiques.

Vide de communication

Invitée à commenter cette annonce, Nadine Brière, la mairesse de Sainte Adèle, souligne : « Dans l’incertitude et le vide de communication, la crainte s’installe.  La clé dans la situation que nous vivons reste une bonne communication et malheureusement nous n’avons pas eu beaucoup d’information du CISSS.  Ma crainte était surtout du fait qu’actuellement nous n’avons pas de cas dans notre CHSLD, je ne souhaitais donc pas ouvrir une boite de pandore avec un mouvement possible d’employés d’un CHSLD à un autre. Heureusement, notre députée me rassure et nous mentionne qu’il ne devrait pas avoir de mouvement d’employés ».

« Je fais confiance au gouvernement afin de faire respecter les règles d’hygiène aux employés.  Je suis d’avis que d’ouvrir un endroit entièrement dédié au Covid-19 est un moyen d’éviter la propagation dans les résidences privées, » conclut-elle.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.