| Par Daniel Calvé

Cri du coeur d’un ange gardien

« ben oui toué »

Quand j’ai décidé de m’engager, ce n’était pas les mêmes données

Aujourd’hui après avoir travaillé en manque de personnel
qu’on n’a pas pu remplacer

C’est sur moi que c’est tombé je dois rester obligé
ils ont personne pour entrer.

Mes congés fériés sont refusés

Mes vacances sont reportées à quand ça personne ne le sait

En plus des heures de travail ajoutées sans que je puisse refuser

C’est écrit dans l’arrêté ministériel déposé
sinon je vais être sanctionné

Quand j’essaye de dénoncer au gouvernement
que je suis mal protégé

Je ne suis pas écouté ou encore je me fais dire de la fermer

Que je l’aie choisi c’est mon métier si je ne suis pas contente
j’ai qu’à démissionner

Mais vous seriez bien pognés si on était 4000 à s’en aller
Alors, toi au lieu de me rabrouer embarques avec moi
et viens m’épauler

Fais-toi donc engager pour venir travailler avec moi sur le plancher

Sinon laisse-moi m’exprimer

– Un ange gardien démotivé

 

 

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.