| Par France Poirier

Après deux mois, l’école reprend différemment

C’est bien différemment que les écoliers ont repris le chemin des bancs des écoles primaires lundi matin. Les classes ont adopté un nouveau visage pour respecter la distanciation physique de deux mètres.

 

Les pupitres sont distanciés les uns des autres, les classes se limitent à 15 enfants, chaque groupe demeure dans son local pour le dîner, les accès au gymnase et à la bibliothèque dans la plupart des écoles ne sont plus permis, les récréations ont lieu par petits groupes. Le lavage de mains est devenu obligatoire et doit se faire régulièrement.

La Commission scolaire de la Rivière-du-Nord ( CSRDN) estimait à la suite d’un sondage que 48 % des enfants seraient de retour à l’école. « En fait, 89 % des parents ont répondu au sondage la semaine dernière et de ce nombre 48 % des élèves devaient être de retour en classe, soit 6488 enfants », explique Nadyne Brochu de la CSRDN.

Pour ce qui est des enseignants et du personnel ?

Au moment d’écrire ces lignes, on ne pouvait pas avoir cette information, à cause des consignes ministérielles concernant les différents critères d’exclusion qui s’appliquent aux membres du personnel.

Organisation des classes

Pour cette rentrée, l’organisation des classes était propre aux différentes écoles. Par ailleurs, tous les élèves qui revenaient pouvaient se présenter à leur école. Il semble qu’à la veille de la rentrée, la CSRDN n’a pas eu besoin d’utiliser des locaux hors école.

« Il faut savoir que les parents qui ont choisi de garder leurs enfants à la maison pourront changer d’idée en cours de route et vice-et-versa, les parents qui ont choisi le retour à l’école pourront décider de garder leurs enfants à la maison. Un formulaire sera d’ailleurs disponible en tout temps pour les parents à cet effet sur la page d’accueil de notre site Internet », a ajouté madame Brochu.

Mirabel doit attendre

Faisant partie de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), la réouverture des écoles de Mirabel, incluant le Centre de formation du transport routier (pour les ateliers pratiques), est reportée au 25 mai. Cette nouvelle directive du gouvernement touche également les élèves qui habitent le territoire de Mirabel, mais qui fréquentent une école d’une autre municipalité, notamment les élèves des écoles de la Volière, alternative de la Fourmilière, Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus, de même que les élèves des classes spécialisées.

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.