Confirmé : l’Audi TT va disparaître

Par Louise Guertin
Confirmé : l’Audi TT va disparaître


Le Guide de l'Auto

Article par Guillaume Rivard

Une autre voiture est sur le point de nous quitter, sauf que cette fois-ci, ce n’est pas pour la remplacer par un VUS, mais plutôt par une voiture électrique.

Lors de l’assemblée annuelle des actionnaires d’Audi, qui s’est tenue jeudi en Allemagne, les dirigeants de la compagnie ont réaffirmé leur désir de commercialiser 20 modèles entièrement électriques d’ici 2025. Du même coup, certains modèles de niche seront abandonnés. Et c’est le cas de l’Audi TT.

« À moyen terme, nous voulons avoir la gamme de modèles électriques la plus solide parmi les marques de luxe », a déclaré le président du conseil d’administration d’Audi AG, Bram Schot, selon ce que rapporte Automotive News.

Il a ajouté que, dans pareil contexte, le fait de garder la TT ne tient pas la route sur le plan économique. Sa remplaçante sera une voiture sans émissions, tout aussi capable de susciter les passions et vendue à un prix similaire. Par contre, ne vous attendez pas à la voir avant plusieurs années.

Citant le coût grandissant des véhicules à combustion et celui à la baisse des voitures électriques, le membre du conseil en charge des finances d’Audi, Alexander Seitz, a imagé la situation en disant « se débarrasser de vieux bagages ».

Rappelons que l’Audi TT a vu le jour en 1998. La génération actuelle est la troisième, lancée en 2014. Toujours offerte en formats coupé à quatre places et cabriolet (roadster) à deux places, elle renferme de série un moteur turbo de 2,0 litres développant 228 chevaux. Les modèles TTS Coupé et TT RS Coupé sont plus sportifs et génèrent respectivement 288 et 394 chevaux.

Hélas, les ventes sont en chute libre. Au Canada, la TT a vendu seulement 403 unités en 2018, une baisse de 35% par rapport à l’année précédente. Une tendance presque aussi forte s’observe jusqu’ici en 2019.

Tout comme ses rivales allemandes BMW et Mercedes-Benz, Audi est en processus de rationalisation et de modernisation. La triste nouvelle d’aujourd’hui, du moins pour les amateurs de voitures sportives et de conduite dynamique, sera suivie par d’autres. La berline A8 risque d’être complètement réinventée et électrifiée. Quant au sort de la R8, nous avons déjà abordé la question le mois dernier.

Partager cet article