CONDAMNÉE À MOURIR PARCE QU’ELLE REFUSE DE SE PROSTITUER

Photo de Redaction Journal
Par Redaction Journal
CONDAMNÉE À MOURIR PARCE QU’ELLE REFUSE DE SE PROSTITUER

Je LÜV la vie

par Annie duranceau et Nathalie prud’homme, Collaboration spéciale
J’exagère? À vous de juger!
Nathalie Prud’Homme est atteinte d’un cancer du sein stade 4 incurable avec métastases au foie. Dernièrement, elle a dû se résigner à recommencer un protocole de chimiothérapie. Rien de nouveau sous le soleil, puisqu’elle reçoit courageusement des traitements du genre depuis maintenant 13 ans! Aucun doute dans mon esprit qu’elle accepterait de reprendre le Taxotère, en traitements palliatifs, malgré les redoutables effets secondaires qu’elle avait subis par le passé avec cette même chimio.
Déterminée à trouver quelque chose pour atténuer ses effets secondaires, ses lectures l’ont mené à consulter un médecin de l’Ontario qui lui a prescrit de hautes doses de vitamine C par intraveineuse (I.V.). Un protocole audacieux, mais accessible dans les provinces canadiennes voisines. Dès le premier traitement, Nathalie fut la première surprise de constater que 100 % des effets secondaires étaient soulagés! Pleine d’espoir, elle continue donc ses aller-retour en Ontario pour recevoir sa vitamine C profitant d’une qualité de vie inespérée malgré la chimio.
Dernièrement, elle a poussé un soupir de soulagement quand son oncologue lui a confirmé que non seulement la chimio avait stabilisé la maladie, mais contre toute attente, les métastases n’étaient plus perceptibles au scan. Clairement, cette chimio est sa seule chance de repousser, une fois de plus, le moment de son décès et gagner du temps précieux avec ses enfants. Il est évident pour son oncologue qu’il est vital pour Nathalie qu’elle poursuive cette chimio palliative (en entretien) et, ainsi, espérer retarder la réapparition des tumeurs.
Le hic? Aucun médecin du Québec n’accepte de lui prescrire la vitamine C pour qu’elle puisse continuer d’endurer sa chimio! C’est que le Collège des médecins du Québec préfère se référer à l’article 48 du « Code » pour mettre en garde ses membres. En gros…, on ne prescrit pas de vitamine C pour alléger les souffrances des cancéreux, puisqu’au Québec, contrairement aux autres provinces canadiennes, on ne reconnaît pas les effets bénéfiques d’un tel « produit », prétendant que l’efficacité n’est pas « clairement démontrée » scientifiquement…
Au Québec, un patient peut se procurer de la vitamine C en I.V. en hautes doses sur présentation d’une ordonnance ontarienne, dans toutes les pharmacies du Québec! Ironiquement, l’Ordre des Infirmiers et des infirmières du Québec n’accepte pas que leurs membres administrent des I.V. de vitamine C!
Voilà pourquoi, depuis trois mois, Nathalie remue ciel et terre en multipliant les démarches administratives : requêtes auprès des comités pharmacologiques des établissements hospitaliers, représentations politiques, présences sur les médias sociaux, 11 000 signatures de sa pétition, vidéos qu’elle fait pour alerter l’opinion publique, vues à plus de 700 000 reprises!
Débrouillarde, elle s’est même tournée vers le centre d’auto-injection supervisée du centre Cactus Montréal pour tenter de s’injecter elle-même sa vitamine C, sous supervision d’une infirmière diplômée. Pas de chance! Elle ne satisfait pas les critères d’admission : elle n’est ni prostituée ni droguée et elle ne risque pas de perturber l’ordre social en se shootant à la « C » en pleine rue. Malheur pour elle, sa vitamine C est approuvée par Santé Canada et le produit est bel et bien sur la liste des établissements autorisés par la RAMQ, ce qui fait qu’elle ne fait pas partie de la clientèle marginalisée ciblée pour qui on offre de la « protection » contre des poursuites pour possession de substances interdites!
Les « malades » comme Nathalie n’ont plus qu’à espérer attraper la tuberculose… C’est qu’il semble qu’au Québec, la vitamine C est exceptionnellement administrée aux patients atteints de cette terrible maladie. (Et c’est tant mieux pour eux!)
Fièrement distinct, le Québec préfère « protéger » une patiente en fin de vie quitte à refuser d’alléger ses souffrances, faute de preuves qu’un produit tel que de la « vitamine » la soulage vraiment! Autant conclure que si elle continue de refuser de se prostituer pour cadrer dans un programme de compassion, et puisque « l’aide à vivre » n’est pas permise dans son cas, elle peut se consoler en se rappelant que l’offre de « l’aide à mourir » tiendra toujours pour elle au Québec!
(Pétition pour l’accès à la vitamine C : www.creationluv.com)

Partager cet article

6
Laisser un commentaire

avatar
6 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
melanconDanibulleIsabelle Picard Auteurs de commentaires récents
  S'abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Isabelle Picard
Guest
Isabelle Picard

Oh que Wow ! Oh que rien a rajouter à part, comment un fonctionnaire va être capable de gérer une si simple demande ?’ ouf ! Au Québec changer une virgule sur un formulaire ça peut prendre 1 an avant d’avoir le résultat !!! En tout cas au privé, croyez moi, lorsqu’on soulève un problème de santé à notre patron et qu’on lui apporte une suggestion pour diminuer notre état de douleur, ne serait-ce qu’une brocheuse électrique pour diminuer les tendinites, ils passent à l’action, il tient à nous ! M Barrette !!! La vie des citoyens c’est votre JOB… Lire la suite »

Isabelle Picard
Guest
Isabelle Picard

Oh que Wow ! Oh que rien a rajouter à part, comment un fonctionnaire va être capable de gérer une si simple demande ?’ ouf ! Au Québec changer une virgule sur un formulaire ça peut prendre 1 an avant d’avoir le résultat !!! En tout cas au privé, croyez moi, lorsqu’on soulève un problème de santé à notre patron et qu’on lui apporte une suggestion pour diminuer notre état de douleur, ne serait-ce qu’une brocheuse électrique pour diminuer les tendinites, ils passent à l’action, il tient à nous ! M Barrette !!! La vie des citoyens c’est votre JOB… Lire la suite »

Danibulle
Guest
Danibulle

Une vrai histoire de fou. Voyons y a-t-il un humain dans la salle ? Hey ça va faire aidez la a vivre un vie de qualité! C’est vraiment inhummain de faire ce que vous faites….oui vous les gens du gouvernement, des ong, de Cactus, les infirmières, et tous ceux qui se bougent pas pour une cause noble comme celle-la. Pensez a tous ceux que vous allez soulager !!! Allo réveillez-vous et faites quelque chose!

Danibulle
Guest
Danibulle

Une vrai histoire de fou. Voyons y a-t-il un humain dans la salle ? Hey ça va faire aidez la a vivre un vie de qualité! C’est vraiment inhummain de faire ce que vous faites….oui vous les gens du gouvernement, des ong, de Cactus, les infirmières, et tous ceux qui se bougent pas pour une cause noble comme celle-la. Pensez a tous ceux que vous allez soulager !!! Allo réveillez-vous et faites quelque chose!

melancon
Guest
melancon

C’est quoi au juste qui vas falloir pour que ça bouge?? Je vous encourage à essayer d’aller à Denis Levesque ou à la facture!! Ça pas de bon sens au Québec méchante gang de « sans dessein » ?

melancon
Guest
melancon

C’est quoi au juste qui vas falloir pour que ça bouge?? Je vous encourage à essayer d’aller à Denis Levesque ou à la facture!! Ça pas de bon sens au Québec méchante gang de « sans dessein » ?