|

Natacha Nepveu a le français à coeur

Par lpbw

Gagnante du prix pour le niveau universitaire aux Grands Prix Littéraires Le Nord, Natacha Nepveu a également reçu La Part du Lion, prix remis par la Ville de Saint-Jérôme au texte préféré des membres du jury. Elle nous parle de son amour du français.

«J’ai été surprise de gagner, car j’ai participé au concours sur un coup de tête. J’étais inspirée, sans plus, j’avais autant de chance que les autres.»

Natacha Nepveu a respecté le thème imposé, celui de l’eau, et a présenté un long poème où elle décrit, sous différents angles, ce que l’eau représente pour elle: «L’eau, c’est un élément riche en qualités. Ça peut être rattaché à plusieurs choses. L’écriture du texte s’est faite assez rapidement. Je l’ai ensuite envoyé à des amis et ils m’ont conseillé de participer au concours.»

Quatre versions du texte

Avant d’envoyer la version finale du texte aux membres du jury, Natacha Nepveu s’est reprise par quatre fois : «J’ai envoyé le texte à ma directrice à l’université et on a trouvé des imperfections! J’ai dû le retourner quatre fois… Je suis un peu perfectionniste.»

Heureusement, les différentes versions du texte ne l’ont pas modifié en substance.

Le français à coeur Étudiante au baccalauréat en enseignement primaire à l’Université du Québec en Outaouais à Saint-Jérôme, Natacha Nepveu place la langue en haut de sa liste des priorités dans son enseignement à venir: «Dans mes cours au baccalauréat, on donne une place importante à la qualité de la langue. Lors de la correction des travaux, un fort pourcentage y est consacré. Je me donne la responsabilité de promouvoir le bon usage du français, comme future enseignante.»

Natacha Nepveu préfère la lecture des romans et ses auteurs favoris sont Marc Lévy et Yves Beauchemin.

Amour du français

Par ailleurs, c’est avec empressement que la Ville de Saint-Jérôme s’est associé à cette première édition des Grands Prix Littéraires Le Nord.

Le maire Marc Gascon a personnellement pris un grand plaisir à agir comme membre du jury comme il l’a exprimé jeudi soir dernier. «Être membre de ce jury, m’a surtout permis d’apprécier le brio de chaque participant. Sur un thème imposé avec chacun son talent, sa personnalité et sa façon d’appréhender le monde, tous m’ont permis d’entrer dans leur univers ! Certains textes nous incitent à passer à l’action devant l’urgence d’agir sur le plan environnemental alors que d’autres, nous font pénétrer un univers poétique ! Bref, j’ai trouvé cela fascinant ! Je suis heureux de reconnaître publiquement la richesse de votre talent et de la richesse de notre collectivité, je suis fier de vous compter parmi nous. Vous nous faites honneur!» a dit M.Gason à l’intention des lauréats et des finalistes.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.