|

L'expropriation de Mirabel

Par mychel_lapointe

Le 27 mars 2009 marque le 40e anniversaire de l’expropriation de Mirabel. Ce jour-là, les expropriés et leur famille ainsi que le public en général sont conviés à une cérémonie de commémoration qui a pour thème Une leçon d’histoire et de solidarité et qui sera tenue de 14h00 à 17h00 à la Salle communautaire de St-Scolastique du 9381 Côte-des-Saints.

"Le territoire de Mirabel est toujours vivant. Sa population souhaite désormais transmettre l’histoire de sa solidarité et les acquis collectifs qui en ont résulté…" note Mme Rita Lafond, qui a joué un rôle important dans ce dossier et qui se retrouve au coeur de l’événement du 27 mars.

Grand dérangement

Ainsi, vendredi (27 mars) à 14h25, les cloches de l’église de St-Scolastique sonneront. "Le 27 mars à 14h25, il y a 40 ans, c’est l’heure à laquelle le ministre Jean Marchand (du gouvernement de Pierre-Elliott Trudeau) annonçait officiellement l’expropriation d’un territoire aussi grand que l’île de Laval pour la construction d’un aéroport international! Aéroport qui depuis, a fermé ses portes" rappelle Mme Lafond.

A cette occasion, lecture sera faite des grands événements qui ont marqué l’histoire et la solidarité des exproprié(e)s de Mirabel, de 1969 à aujourd’hui. Ce rappel sera entrecoupé des témoignages de représentants et représentantes des diverses générations bouleversées par cette expropriation.

Au cours de cette lecture, 40 coups de gong seront frappés.

Au terme de la cérémonie, vin, goûter et tire d’érable seront servis.

Une invitation toute spéciale est lancée aux exproprié(e)s, à leurs enfants et à toutes les personnes qui, de près ou de loin, ont été touchées par, note Rita Lafond, "les enjeux de cette expropriation massive pour un projet aéroportuaire qui n’aura jamais livré ses promesses".

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.