|

Les résidants de La Roseraie soulagés

Par mychel_lapointe

Une intervention rapide des autorités de la Ville de Saint-Jérôme la semaine dernière a évité que les résidents de La Roseraie se retrouvent dans une fâcheuse position.

Dans les faits, les autorités jérômiennes ont fait diligence en vue d’éviter que la résidence pour personnes âgées de la rue Laviolette (près de la rue Castonguay) soit transformée en édifice à condos comme le souhaitaient les nouveaux propriétaires.

Un règlement adopté en assemblée spéciale jeudi dernier a fait en sorte qu’un secteur longeant la rivière du Nord et dans lequel se retrouve la résidence La Roseraie est assujetti à de nouvelles dispositions de zonage.

Nouvelles dispositions

Depuis jeudi, la conversion d’un immeuble en copropriété divise est interdite dans le secteur compris entre les rues St-Joseph et De Martigny du sud au nord ainsi que la rue Laviolette et la rivière du Nord d’ouest en est.

L’intervention des élus jérômiens faisait suite au dépôt d’une pétition à la mairie de Saint-Jérôme et de la visite des résidants de La Roseraie en assemblée publique le 2 juillet dernier demandant aux autorités jérômiennes d’intervenir dans le dossier.

Suite à leur (les gens de la Roseraie) intervention en assemblée publique, les autorités ont étudié les possibilités qui s’offraient à elles pour se rendre aux voeux des résidents de la Roseraie.

Une consultation auprès des procureurs de la ville a permis d’apprendre que la ville pouvait agir, non pas en vertu de la loi municipale, mais en vertu du code du logement.

C’est ainsi qu’il appert qu’un propriétaire d’immeuble peut transformer la nature d’un bâtiment sauf là ou la ville l’interdit. Ce qui est différent de ce qui se passe au niveau de la ville de Montréal où il est interdit de transformer un immeuble sauf où la ville l’autorise.

Partant de ce constat, les élus jérômiens ont utilisé cet article de loi pour délimiter un secteur où la transformation est dorénavant interdite.

Il a fallu faire diligence du fait que le nouveau propriétaire de la résidence La Roseraie devait se rendre lundi dernier (14 juillet) devant la régie du logement pour donner suite à son projet de transformer la nature du bâtiment.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.