|

Ève Lacoursière a pris sa place

Par Mychel_lapointe

Ève Lacoursière de Saint-Colomban a été honorée mercredi dernier par le Forum jeunesse des Laurentides dans le cadre de la 3e édition du concours Je prends ma place, qui reconnaît l’engagement bénévole des jeunes de 18 à 35 ans des Laurentides.

Pour le Prix régional du concours, le jury a choisi Ève Lacoursière. « C’est une personne super persévérante, qui va au bout des choses même si ça prend des années. Elle fait partie des gens qui ont travaillé depuis 2004 sur le projet Maison des jeunes à Saint-Colomban. Elle a su entreprendre des démarches et s’entourer de personnes qui, comme elle, croyaient au projet pour le mener à bien. Elle a été présidente du conseil d’administration et depuis l’ouverture officielle en mai 2008 elle continue de s’y investir. Elle a de grandes qualités de gestionnaire. Elle s’implique également à l’école de karaté qu’elle fréquente et à l’école de ses enfants » souligne Nathalie Larochelle, agente de participation citoyenne au Forum jeunesse des Laurentides, pour

expliquer le choix d’Eve Lacoursière.

Autres lauréats

Par ailleurs deux autres personnes ont été choisies pour leur implication sur le territoire de la MRC de la Rivière-du-Nord.

Dans un premier temps, le Forum jeunesse avait requis l’aide du public pour la catégorie Prix du public.

Les gens ont choisi Émilie Lépine avec près de la moitié des 500 votes compilés.

Résidante de la Deux-Montagnes, Émilie Lépine s’implique à l’Antre-Jeunes (maison de jeunes à Saint-Jérôme) depuis octobre 2008. Elle travaille avec des jeunes ayant des troubles de comportements lourds et a su créer avec ces jeunes un lien significatif tout en étant encadrante. Elle a animé plusieurs activités-conseils de coopération et permet aux jeunes de leur faire vivre des réussites au niveau personnel tout en développant leurs habiletés. « Entre son travail sur une ferme laitière, la poursuite à temps plein de son baccalauréat, elle trouve toujours le temps pour son implication envers les jeunes… » explique-t-on.

En outre, un coup de cœur spécial a été remis à Georges-Étienne Gagnon de Prévost qui en tant que pharmacien-propriétaire représente « un citoyen corporatif innovateur avec une grande conscience sociale et fort impliqué auprès des élèves de Prévost ».

M.Gagnon a, avec son équipe, développé des programmes et outils qu’ils vont présenter aux élèves de Prévost dans le but de leur inculquer de bonnes habitudes de vie. Ils ont aussi créé des ordonnances collectives afin d’éviter des délais de traitement.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.