|

Enfants victimes d'abus

Par Mychel_lapointe

Les cas d’abus de toutes sortes envers les enfants représentent dans les Laurentides comme ailleurs au Québec un fléau grandissant. Il faut sans cesse revoir la façon d’intervenir pour endiguer le problème.

C’est pourquoi, près de 200 intervenants de la région des Laurentides se réunissaient la semaine dernière pour réfléchir ensemble, raffermir leurs liens et échanger sur les meilleures pratiques en matière de protection et d’aide aux enfants victimes d’abus sexuel, d’abus physique ou de négligence.

Entente multisectorielle

Participaient à cette rencontre les partenaires impliqués dans l’Entente multisectorielle relative aux enfants victimes d’abus sexuels et de mauvais traitements physiques. Ces partenaires sont la Direction de la protection de la jeunesse, les policiers des municipalités de la région et de la Sûreté du Québec, les procureurs aux poursuites criminelles et pénales, des représentants du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport et du ministère de la Famille et des Aînés. «Cette entente constitue un engagement d’agir en concertation multidisciplinaire dans des situations mettant en cause des enfants victimes. Elle s’inscrit dans les orientations gouvernementales en matière d’agression sexuelle…» souligne Élyse Laurin, responsable de ce dossier à l’Agence de la Santé et des Services sociaux des Laurentides.

L’Agence des Laurentides s’est vu confier depuis 2001 le mandat de s’assurer, en partenariat avec les acteurs concernés, la mise en application et de suivi de cette entente.

Les centres désignés, notamment représentés par les infirmières de l’urgence de l’Hôpital régional de St-Jérôme, étaient également présents à cette occasion pour présenter l’intervention médicosociale et médicolégale et les services de traitement médical dispensés aux victimes d’agression sexuelle.

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.