Ce pays a plus de points de recharge que de stations-service

Par Louise Guertin
Ce pays a plus de points de recharge que de stations-service


Le Guide de l'Auto

Article par Guillaume Rivard

Le développement et l’implantation des véhicules électriques à l’échelle mondiale s’accélèrent à un rythme surprenant. Et ça inclut aussi les infrastructures.

Le tout dernier exemple nous provient d’un pays de l’autre côté de l’Atlantique, où le nombre de bornes de recharge dépasse maintenant celui des stations-service à essence.

Non, on ne parle pas de la Norvège, ce paradis de l’électrification où environ la moitié de tous les véhicules neufs vendus en ce moment sont branchables et où la Nissan LEAF est le modèle le plus populaire, toutes catégories confondues.

Cette fois-ci, il est plutôt question du Royaume-Uni, berceau de Jaguar, de Land Rover, d’Aston Martin, de Rolls-Royce et d’autres compagnies automobiles connues pour leurs voitures et leurs VUS pas très écoénergétiques.

Là-bas, les stations-service conventionnelles disparaissent graduellement depuis plusieurs décennies, si bien qu’il n’en reste plus que 8 400 environ. Et selon des données fournies par Nissan, on compte 9 300 points de recharge dans le pays.

Pour vous donner une idée, seulement quatre postes de ravitaillement en essence demeurent dans la zone de péage urbain de Londres (où les conducteurs qui n’ont pas un véhicule à émissions ultra faibles doivent payer un tarif quotidien de près de 19 $), tandis que plus de 1 000 bornes de recharge ont été installées au cours de la dernière année.

Quelle est la situation en Amérique du Nord? Selon le dernier recensement national des détaillants d’essence effectué par le groupe Kent, il y a 11 929 stations-service au Canada. D’autres sources nous apprennent que le nombre d’endroits où l’on peut faire le plein d’électrons s’élève à 6 000 environ, principalement au Québec, en Ontario et en Colombie-Britannique. Faites le calcul rapide ; c’est la moitié seulement.

Nos voisins au sud de la frontière ne font pas mieux. L’Agence de protection de l’environnement (EPA) nous dit qu’il existe 168 000 stations à essence aux États-Unis, soit à peu près sept fois plus que les 22 408 points de recharge répertoriés par le Centre de données sur les carburants alternatifs.

Partager cet article