Automobile

15 trucs pour économiser sur l’essence

La consommation d’essence d’un véhicule dépend évidemment de son poids et de sa mécanique, mais vos habitudes de conduite y sont aussi pour quelque chose.

Voici quelques pratiques à adopter pour espacer vos arrêts à la pompe.

L’écoconduite, vous connaissez?

Enseignée dans les cours de conduite automobile, l’écoconduite prône la douceur en accélération et en freinage. En plus de conserver une distance raisonnable avec le véhicule qui se trouve devant le sien, l’écoconduite recommande de maintenir sa vitesse de croisière.

Dosez l’utilisation du climatiseur

L’utilisation du climatiseur peut faire grimper de 20% la consommation d’essence. C’est pour cette raison qu’il est conseillé d’ouvrir les fenêtres en ville. En revanche, sur l’autoroute, il est plus économique d’utiliser le climatiseur que de baisser les fenêtres.

Ne faites pas le plein n’importe où ou n’importe quand

D’un moment à l’autre dans une semaine et d’un secteur à un autre, le prix du litre d’essence peut grandement varier. Pour vous aider à magasiner votre carburant, CAA-Québec a mis en place l’outil Info Essence qui vous indique le prix réaliste que vous devriez payer en fonction de l’endroit où vous vous situez.

La fidélité, ça paie!

Les différentes bannières des pétrolières proposent des cartes de fidélité. Bien que les rabais ne soient pas astronomiques, c’est un moyen comme un autre. Et l’effort requis est plus que minime. Chaque cent économisé est un cent de plus dans vos poches.

L’entretien, c’est la clé

Une voiture qui n’est pas adéquatement entretenue peut consommer jusqu’à 25% plus d’essence. Ne remettez pas au lendemain la prise de rendez-vous pour votre voiture. Vous pourriez en payer les conséquences à chaque plein.

Vos pneus sont bien gonflés?

Un pneu pas assez ou trop gonflé peut faire augmenter la consommation de votre véhicule. Ainsi, assurez-vous que la pression d’air des pneus correspond à celle recommandée par le manufacturier. L’information se trouve notamment sur l’étiquette dans l’intérieur de la portière du conducteur.

Ne trimballez pas tout votre bataclan

À quoi bon conserver le support à ski en plein été? Il en est de même pour l’attirail de pique-nique en hiver. Ne transportez pas avec vous des objets inutiles. En allégeant votre voiture, vous éviterez de faire grimper votre consommation. Une augmentation de 1% de l’essence brûlée s’observe pour chaque 25 kilogrammes supplémentaire.

N’achetez pas n’importe quel véhicule

Si vous achetez un véhicule utilitaire sport ou une camionnette, ne vous plaignez pas de la consommation élevée d’essence. Si vous avez deux véhicules à votre domicile, n’hésitez pas à emprunter celui qui est le moins énergivore pour vos plus longs trajets.

La voiture hybride est une possibilité

En 2019, le marché automobile propose bien plus de véhicules hybrides que lors de l’introduction de ce type de motorisation au tournant de l’an 2000. Ça peut être une excellente solution de rechange . Il en est de même pour les voitures hybrides rechargeables. Pour ne plus consommer d’essence du tout, l’achat d’un véhicule entièrement électrique peut être envisagé.

Ne vous déplacez pas n’importe quand

Grâce à des applications comme Google Maps et Waze, vous pouvez planifier vos déplacements et éviter d’être coincé dans un bouchon. Vous pouvez aussi en profiter pour combiner vos commissions.

Le chauffe-moteur, votre allié!

D’après CAA-Québec, l’utilisation d’un chauffe-moteur en hiver vous permettra d’économiser environ 15% d’essence pour des trajets de 20 kilomètres ou moins.

Coupez le moteur si vous ne roulez pas

En hiver, il est recommandé de préchauffer le moteur. Cependant, une durée de 30 secondes suffit. Autrement, il est inutile de laisser un moteur tourner si vous ne roulez pas. Il consomme entre 1,1 et 4 L à l’heure lorsqu’il est au ralenti.

L’ordinaire est extraordinaire

Les mythes entourant l’essence sont nombreux. Alimenter votre voiture avec de l’essence super lorsque le manufacturier ne le recommande pas revient au même que si vous jetiez votre argent par les fenêtres. À l’inverse, il est déconseillé d’utiliser de l’essence ordinaire si votre voiture exige du super. Informez-vous quant aux besoins de votre voiture.

Soyez méfiants des gadgets

Une multitude de gadgets sont disponibles sur Internet pour réaliser des économies de carburant. Or, après avoir réalisé divers tests, CAA-Québec a conclu qu’aucun de ces bidules n’apporte un réel rendement.

L’auto n’est pas le seul moyen de transport

La voiture n’est pas le seul moyen de transport. Lorsque cela est possible, privilégiez le transport en commun, la marche ou le vélo. Le covoiturage peut également être une option intéressante.

Automobile

Sondage : l’imprudence des conducteurs est en hausse

Malgré les confinements et le télétravail rendus nécessaires par la pandémie de COVID-19, le Québec va terminer l’année 2020 avec plus de décès et de blessures graves sur les routes qu’en 2019, si l’on se fie aux statistiques de la Société de l’assurance automobile du Québec.

Les conducteurs sont-ils plus stressés et distraits dans le contexte actuel? Selon un sondage réalisé à la mi-décembre par l’Association canadienne des automobilistes (CAA), une majorité de Canadiens (56 %) affirme percevoir que les comportements dangereux se multiplient sur la route depuis la fin des vacances estivales.

C’est le cas pour les excès de vitesse (35 %), la conduite agressive (32 %) et l’utilisation du cellulaire au volant (30 %). COVID ou pas, le risque est toujours aussi présent.

« On remarque un faux sentiment de sécurité chez les conducteurs ces temps-ci. Avec moins de véhicules sur les routes en raison de la pandémie, certains automobilistes pensent qu’ils peuvent conduire de façon plus téméraire », affirme Ian Jack, vice-président aux affaires publiques du CAA.

La situation ne devrait pas s’améliorer à court terme, la saison froide étant propice aux conditions routières variées et changeantes. Au fait, avez-vous bien préparé votre véhicule pour l’hiver? Ne manquez pas de cliquer sur le lien pour quelques rappels et conseils utiles. Ou encore, découvrez nos 10 bons trucs à adopter sur la route en hiver.

« Avec l’hiver qui s’installe et dans un contexte où tant d’automobilistes conduisent moins fréquemment, il est plus que jamais essentiel de redoubler de prudence et d’adapter sa conduite aux conditions hivernales souvent imprévisibles », renchérit Marco Harrison, directeur de la Fondation CAA-Québec.

Quelques conseils

L’organisme partage d’ailleurs ses propres conseils à ceux qui doivent prendre la route dans les prochaines semaines :

  •  Prenez le temps qu’il faut pour vous rendre à destination. Les conducteurs pressés sont plus enclins à la prise de risques et de possibles fâcheuses conséquences pour eux, mais aussi pour les autres.
  • Programmez votre GPS et votre liste de lecture musicale avant de partir. Rien de mieux que de prévenir les distractions au volant en les réglant avant le départ.
  • Faites attention aux piétons et aux cyclistes. Avec une visibilité parfois réduite, établissez un contact visuel avec les piétons et surveillez vos angles morts pour les cyclistes.
  • Déneigez bien votre auto. Avant de partir, retirez toute la neige et la glace de vos vitres, miroirs et phares. Les « igloos mobiles » sont un danger public et leurs propriétaires s’exposent à une amende salée.
  • Allumez vos feux et phares non seulement pour éclairer votre chemin convenablement, mais aussi pour vous assurer d’être bien vu par les autres usagers de la route.

Articles récents

image générique pour un article
Automobile

J’hésite entre un Ford Escape SEL ou un Mazda CX-5 GS en location

Je souhaite louer un véhicule pendant cinq ans et j’hésite entre un Ford Escape SEL ou un Mazda CX-5 GS. Lequel des deux serait le plus fiable et le moins gourmand? Le vendeur Mazda m’a aussi mentionné qu’après quatre ans, on nous rappelle pour racheter notre bail sans pénalité. Qu’en pensez-vous?

_________________________

Bonjour Dave,

Tout d’abord, il est vrai que les concessionnaires peuvent vous rappeler après un certain temps pour reprendre votre bail. Il s’agit d’une pratique courante qui s’applique surtout aux véhicules qui sont en forte demande sur le marché d’occasion. Toutefois, comprenez par cela que l’objectif n’est pas de vous faire une fleur, mais bien de vous vendre un autre véhicule. Et bien sûr, il existe alors diverses façons d’intégrer dans le prix du nouveau véhicule que vous loueriez, des frais qui permettraient d’absorber la perte sur le précédent véhicule. Les taux d’intérêt, les valeurs résiduelles et divers rabais (comme un rabais fidélité) permettent au concessionnaire de vous faire miroiter une aubaine qui tout compte fait, ne serait finalement pas si alléchante.

Il ne faut donc pas louer en pensant qu’on pourra se débarrasser du bail avant terme, mais en ayant en tête qu’on se rendra jusqu’au bout. De ce fait, je déconseille donc fortement une location sur 60 mois, puisque dans ce cas, vous auriez à assumer des frais d’entretien onéreux juste avant de remettre les clés au concessionnaire. Autrement dit, vous seriez responsable de racheter des pneus, de remplacer les freins, la batterie ou autre, et conséquemment de remettre le véhicule à l’ordre, pour ensuite le remettre au concessionnaire qui le revendra à gros profit parce que vous avez payé une partie du travail. Et cela exclut bien sûr les frais sur les bris qui pourraient survenir, considérant que ces véhicules ne sont couverts que par une garantie complète de trois ans.

Je vous conseille donc au maximum une location sur 48 mois, et surtout, de vous rendre au bout du terme afin de vous éviter le piège d’une « nouvelle » location à prix camouflé.

Maintenant, je vous dirige sans hésiter vers le Mazda CX-5. Plus amusant, moins gourmand, beaucoup plus fiable. Ce véhicule est également plus moderne alors que le Ford, qui sera redessiné pour 2020, est en fin de carrière. J’ajouterais qu’au fil des ans, l’Escape a connu de nombreux problèmes de fiabilité, tant au niveau mécanique qu’en matière d’électronique et de vulnérabilité à la corrosion. Cela ne l’a pas empêché de connaître beaucoup de succès et de bien servir de nombreux automobilistes, mais il n’en demeure pas moins que le CX-5, surtout depuis sa refonte de 2017, est un produit beaucoup plus intéressant.

image générique pour un article
Automobile

BMW 330i : elle slalome toute seule en marche arrière

PORTIMÃO, Portugal – On parle beaucoup de conduite, de performance et de tenue de route dans nos premiers essais des nouvelles berlines BMW de Série 3. Surtout que cette septième génération semble avoir retrouvé la touche magique qui fait d’elle la cible et la référence, en ces matières, chez les compactes sportives de luxe depuis plus de quarante ans.

Mais ce n’est pas tout, bien sûr, puisqu’il en faut davantage pour se maintenir au sommet dans un segment où évoluent actuellement des rivales particulièrement affutées, luxueuses, performantes et raffinées. Les nouvelles Série 3 disposent évidemment d’une kyrielle de systèmes et accessoires qui leur permettent de répliquer, coup pour coup, à leurs concurrentes en matière de confort, connectivité, divertissement, luxe et systèmes d’aide à la conduite.

Une prouesse inédite
Si la majorité de ces bidules sont comparables à ceux qu’on retrouve ailleurs, concurrence oblige, les nouvelles Série 3 se démarquent en devenant les pionnières, pour leur segment, d’un dispositif aussi étonnant qu’impressionnant. Baptisé Reversing Assistant (pour « aide à la marche arrière »), ce module complète celui qui permet d’extraire la voiture d’un espace de stationnement perpendiculaire ou parallèle tout aussi automatiquement qu’elle s’y est garée. Les deux sont inclus au groupe Parking Assistant Plus (pour « aide au stationnement ») qui comprend la vision périphérique et s’ajoute à la caméra et aux sonars de marche arrière dont on ne veut plus se passer.

Ce nouveau truc d’aide en marche arrière permet de retracer, avec grande précision, les cinquante derniers mètres qu’a parcourus la voiture avant de se garer, quelle que soit l’étroitesse du passage ou la complexité du tracé. Ces 50 mètres sont bien sûr constamment renouvelés et conservés en mémoire indéfiniment.

Comme par magie
Et ça fonctionne parfaitement, comme j’ai pu le constater en guidant d’abord une 330i sur un parcours très serré, entre des piles de pneus, dans un garage double au circuit de Portimão. Une fois immobilisé, j’ai engagé la marche arrière et appuyé sur une touche pour amorcer le système. Deux barres vertes se sont alors illuminées sur le volant et je n’ai eu qu’à moduler la pédale de frein pour contrôler la vitesse qui est limitée à 9 km/h, pendant que le volant tournait de gauche à droite par lui-même et que la 330i revenait à son point de départ. Et même un peu plus loin. C’est long, quand même, cinquante mètres en marche arrière.

On peut imaginer toutes sortes d’utilisations pour ce système. Par exemple se sortir, sans dommage, d’une impasse dans une ruelle étroite et sinueuse où il est impossible de faire demi-tour. Il faut simplement s’assurer qu’aucun objet ou obstacle n’a bougé d’un poil sur le parcours enregistré, parce que les sonars de marche arrière s’affolent à rien, très bruyamment, si c’est très serré. Ce serait dommage d’ignorer leurs avertissements s’il s’agit d’une voiture qui a été déplacée depuis l’enregistrement, ou alors carrément d’une autre.

Chose certaine, ce système vous permettra d’impressionner sérieusement votre beau-frère au prochain party de famille!

image générique pour un article
Automobile

Mitsubishi Triton : la réponse au Ford Ranger et au Honda Ridgeline?

Le créneau des camionnettes intermédiaires reprend de la vigueur ces dernières années.

À preuve, Ford a décidé de raviver son Ford Ranger, un véhicule qui rivalisera avec le GMC Canyon, le Chevrolet Colorado, le Honda Ridgeline, leToyota Tacoma et le Nissan Frontier. Le Guide de l’auto a d’ailleurs eu récemment la chance de prendre le volant du tout nouveau Ford Ranger 2019.

De son côté, Mitsubishi vient tout juste de dévoiler la nouvelle génération de sa camionnette Triton / L200, un véhicule commercialisé en Australie et en Asie depuis des décennies. On ne peut que se demander si un tel véhicule ne permettrait pas à Mitsubishi de gagner des parts de marché supplémentaire chez nous, surtout qu’il n’est pas le dernier venu en matière de camionnette intermédiaire.

La première génération du modèle est apparue en 1978 et pour 2019, la 6e génération a récemment été dévoilée avec un tout nouveau design inspiré des VUS du constructeur. Il faut avouer que le modèle a de la gueule, et très réussi côté esthétique. Bien entendu, le modèle est offert en multiples configurations, notamment des versions deux portes à cabine simple et à quatre portes, ou cabine d’équipe.

Côté motorisation, le Triton offre un moteur diesel turbocompressé de 2,4 litres alors qu’un moteur à essence de 2,4 litres est aussi proposé.

Mitsubishi n’a jamais mentionné qu’il comptait introduire sa camionnette intermédiaire en Amérique du Nord, mais il y a fort à parier que plusieurs amateurs du genre pourraient bien être intéressés. Le constructeur nippon aurait bien pu profiter de cette nouvelle génération afin de l’adapter à notre marché, surtout que ce dernier délaisse les voitures au profit des utilitaires.

image générique pour un article
Automobile

Les portes « suicide » de retour chez Lincoln?

Lincoln a volontairement démarré la machine à rumeurs cette semaine en publiant sur Twitter une photo des portières d’une Continental des années 60.

Rendant hommage au style intemporel de ce classique de l’automobile, Lincoln termine son statut en laissant entendre que les fameuses portes « suicide » qui faisaient la signature de la Continental pourraient être de retour d’ici peu.

Ces portières dont l’ouverture se fait à contresens des portières ordinaires ont été surnommées « suicide » en raison du danger qui peut survenir si un véhicule vient les frapper pendant que quelqu’un entre ou sort de la voiture.

Les portières à ouverture centrale sont d’ailleurs en voie de disparition dans l’industrie automobile. Mis à part chez Rolls-Royce et quelques camionnettes, c’est devenu une relique du passé.

Cela dit, il ne serait pas surprenant de voir Lincoln affubler sa nouvelle Continental de telles portières. Automotive News avait d’ailleurs avancé cette information en mars dernier, stipulant que la division de luxe de Ford en avait déjà fait l’annonce à certains de ses concessionnaires.

Faut dire que les ventes de la Continental n’ont rien d’exceptionnel depuis son retour en 2016. L’année dernière, il s’en est vendu 12 012 unités dans l’ensemble du territoire étatsunien. Les chiffres de cette année seront largement inférieurs, eux qui s’élevaient à seulement 7 588 unités en date du 1er décembre.

Au Canada, le portrait est encore plus sombre. Lincoln n’a vendu que 576 Continental en 2017, et 2018 risque d’être encore pire. Bref, un vent de fraicheur ne ferait certainement pas de tort.

image générique pour un article
Automobile

Xpeng lance un VUS électrique abordable en Chine

Depuis le lancement du manufacturier automobile Tesla, son dirigeant – l’excentrique Elon Musk – affirme fréquemment que son objectif ultime est d’accélérer la présence des voitures électriques sur le marché mondial.

Visiblement, son souhait semble s’être exaucé! L’offre de produits électriques continue de croître et des quasi-répliques de Tesla se pointent maintenant le bout du nez sur le continent asiatique.

Il y a à peine plus d’un an, une entreprise chinoise du nom de Xpeng Motors a fait couler beaucoup d’encre suite à son apparition au CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas, particulièrement en raison de son design ouvertement inspiré de celui des voitures Tesla. Créée en 2014, cette jeune compagnie spécialisée en développement de technologies d’intelligence artificielle destinée à l’automobile met maintenant en marché son premier utilitaire sport 100% électrique : le Xpeng G3.

Quoique l’habitacle, le tableau de bord et le pare-brise ressemblent considérablement à ceux du Model S et du Model X de Tesla, son design extérieur est résolument différent.

Le Xpeng G3 réalise des performances raisonnables grâce à une batterie de 145 kW (194 chevaux) et un couple de 221 livres-pied. Quant à son autonomie, les données du constructeur qui sont produites conformément aux normes européennes demeurent floues.

Effectivement, selon les chiffres officiels, la batterie d’entrée de gamme aurait une autonomie de 350 km contrairement à l’autre batterie qui n’offrirait que 15 km de plus. Curieusement, le manufacturier affirme que ces chiffres peuvent grimper respectivement à 520 et 530 km d’autonomie si la vitesse du véhicule reste constante. Il est donc raisonnable de douter que cette affirmation s’applique également au Canada…

En ce qui a trait au prix, l’entreprise basée à Guangzhou en Chine mérite toute notre attention. Elle prétend que le prix de vente suggéré en Chine sera l’équivalent de 33 000 $ US avant les subventions et les incitatifs qui peuvent faire chuter le prix à moins de 20 000 $ US. À ce prix, on parle d’un concurrent très menaçant.

Pour le moment, la firme ne semble pas s’intéresser au marché de l’Amérique du Nord, et ce, même si elle a fait une apparition remarquée au Consumer Electronics Show il y a un an. Cela dit, Xpeng Motors vient tout juste de terminer une quatrième ronde de financement qui totalise maintenant 1,3 milliard $ US. Avec cet appui, l’entreprise risque fortement d’investir dans sa capacité de production et concrétiser ses ambitions internationales, le cas échéant. Disons seulement que pour une compagnie âgée d’à peine cinq ans, il ne serait pas surprenant de la voir rapidement tenter une percée de notre côté de l’océan.

image générique pour un article
Automobile

Me déconseillez-vous l'achat d'une hybride pour une conduite sur autoroute?

Me déconseillez-vous l’achat d’une hybride pour une conduite sur autoroute?

Nous envisageons d’acheter une voiture hybride, mais puisque nous roulons majoritairement sur l’autoroute, on nous a déconseillé ce genre d’achat. Une auto électrique serait-elle donc plus appropriée?

__________________

Bonjour Richard,

Il est vrai que le rendement d’une hybride, comme d’une voiture électrique, est plus optimal en milieu urbain. Pourquoi? Parce que l’on fait appel à l’énergie cinétique accumulée lors du freinage ou de la décélération, pour la recharge des batteries. Ainsi, lorsque vous roulez à vitesse constante sur l’autoroute, les batteries se rechargent plus difficilement.

Maintenant, vous dites rouler principalement sur l’autoroute. Est-ce dans la congestion aux heures de pointe ou roulez-vous toujours à la vitesse permise? Car si vous êtes régulièrement pris dans le trafic, il faut considérer votre conduite comme urbaine.

Je ne sais pas quel type de véhicule vous conduisez actuellement et quels sont vos besoins en matière d’autonomie, mais sachez qu’en dépit du fait qu’une hybride soit un peu moins efficace sur l’autoroute qu’en ville, vous y verrez un avantage. Une Prius, même sur la route, roulera toujours à moins de 5 litres aux 100 km, et ce, même si vous optez pour la nouvelle version à transmission intégrale. C’est pareil pour la future Toyota Corolla Hybrid, l’actuelle Honda Insight, etc.

Vous n’êtes pas convaincu? Alors peut-être que la technologie SKYACTIV-X de Mazda qui – grâce à un taux de compression très élevé, parvient à maximiser le rendement énergétique d’un moteur à combustion à des niveaux jamais atteints – pourrait être la solution. Mazda prévoit que sa nouvelle Mazda3 roulera à plus ou moins 5 litres aux 100 km, le tout avec une puissance de 178 chevaux, et ce, sans technologie hybride. Cette dernière ne sera hélas lancée qu’à l’automne 2019.

En bref, votre passage à l’hybride demeure une bonne idée. Mais il est vrai que le rendement de tout véhicule faisant appel à des batteries et à un moteur électrique est plus efficace en milieu urbain.