Les Cardinaux progressent graduellement en attaque

Les Cardinaux progressent graduellement en attaque

Alexandre Massicotte a retrouvé son œil au bâton, sa moyenne passant à ,357

Crédit photo : Courtoisie

Même s’ils sont encore à la recherche de leur premier gain en saison 2018, les Cardinaux de Saint-Jérôme possèdent une fiche trompeuse: ils n’ont jamais été déclassés, malgré leur dossier.

«Nous disputons des parties serrées. Nous ne sommes pas opportunistes au bâton et ça se répercute sur le résultat des matchs. Nous sommes quand même 3e dans la ligue, tant pour la moyenne de points mérités, qu’en défensive. Nous travaillons actuellement sur l’esprit d’équipe. Nous ne sommes pas loin de notre premier gain à vie des nouveaux Cardinaux», a prédit François Rousseau, directeur-gérant de la formation jérômienne.

Plusieurs signent appuient les dires de l’ancien joueur des Cimes juniors de Saint-Jérôme.

«Alexandre Massicotte semble avoir pris son envol. Il frappe pour ,357 avec deux doubles, deux buts sur balles et deux points produits. Shawn Smith et Kevin Young ont eu deux parties de 3 en 3 au bâton en fin de semaine dernière».

Dans le premier match d’un programme double, dimanche après-midi au stade Julien-Morin de Coaticook, le Big Bill l’a emporté 2 à 0 sur les Cardinaux.

Vincent Ouellette (0-1) a été solide, n’accordant que 4 coups sûrs et retirant 8 frappeurs sur des prises en 6 manches de travail. Il a concédé 2 points, dont un seul était mérité, et encaissé la défaite.

«Et que dire de Vincent Ouellette, qui a connu son meilleur départ à vie dans la LBMQ à Coaticook, Il n’avait pas accordé de coups sûrs et de buts sur balle jusqu’en 4e manche. Sa MPM de 1,70 le classe parmi les meilleurs artilleurs de la LBMQ. Il a tout un ratio, avec seulement 1 BB, contre 11 retraits sur des prises.»

Les Cardinaux ont réussi leur troisième coup sûr de la partie pour placer un coureur sur les buts en début de septième manche, mais Frédérick Fauteux est venu mettre un terme à la rencontre en retirant les deux frappeurs suivants, pour obtenir son deuxième sauvetage de la campagne.

2e match du double

Les Pirates sont demeurés invaincus en 5 parties, en remportant une victoire de 6 à 2 sur les Cardinaux de St-Jérôme, dimanche soir dernier au stade Richard-Lafontaine de St-Jean-sur-Richelieu.

Les lanceurs François Lafrenière (3v-0d), des Pirates, et Sam Bélisle Springer (0-1), des Cardinaux, se sont livré un bon duel jusqu’en quatrième manche. Les Cardinaux ont marqué en début de cinquième, sur un double d’un point d’Alexandre Massicotte. En septième manche, Massicotte a fait produire son deuxième point de la rencontre, sur un simple, pour Saint-Jérôme. Shawn Smith a aussi bien fait chez les perdants, avec une récolte de 3 coups sûrs.

«En 7e manche, nous avions les buts remplis et un seul retrait, mais nous avons été incapables de faire entrer les coureurs au marbre. C’est l’histoire de notre début de saison. Si nous parvenons à débloquer à l’attaque, nous serons encore plus dans le coup. Même le proprio des Pirates, M. Loiseau père, nous prédit un Top 3 au classement si nos frappeurs se mettent à cogner. L’idée reste de ne pas se décourager et d’améliorer nos aptitudes, afin d’arriver aux séries avec un élan victorieux», a-t-il ajouté.

Sam Bélisle Springer a lancé 4 manches sur la butte; il a accordé 3 points, tous mérités, sur 6 coups sûrs et 3 buts sur balles. André Lagarde a terminé la partie sur le monticule pour St-Jérôme en allouant 3 points sur 3 coups sûrs.