Calibre rehaussé dans la Ligue senior

Les dirigeants de la Ligue senior de baseball de Saint-Jérôme entrevoient une saison 2008 très relevée, à la suite du repêchage qui s’est tenu mercredi dernier, au sous-sol de la Taverne Le Baril, dans le secteur Sainte-Marcelle.

«Trois grandes pointures sont de retour dans les rangs, à savoir le versatile Mario «Robocop» Bélanger, le lanceur Sylvain Métivier, ainsi que le talentueux joueur d’intérieur Martin Pelletier. À mon avis, la campagne 2008 sera la meilleure en 7 ans, en tout cas en comptant les éléments les plus forts que j’ai vu au cours de mon implication dans cette ligue», a souligné Steve «Johnny Damon» Latreille, membre du Comité de direction du circuit senior.

Nouveau club

Le circuit des 35 ans et plus revient avec sa formule de quatre équipes, cette fois avec une formation au nouveau commanditaire, Téléphonie S.G., qui remplace les produits pétroliers Grand’Maison. «Sport Expert, la Taverne Le Baril et la Pharmacie Brunet sont de retour dans les cercles du circuit. Tous ont hâte au premier match de l’année, le 14 mai, alors que des joutes auront lieu à 18h30 et 21h. Nous évoluerons les mercredis, au Parc Melançon, jusqu’aux environs de la Fête du Travail», a détaillé «M. Montagnard».

Autre nouveauté, les joueurs du circuit seront seulement appelés à arbitrer les joutes sur les coussins. «Deux joueurs se relayeront pour arbitrer sur les buts, mais en 2008, nous ferons appel à des jeunes arbitres du baseball mineur pour officier au marbre. On va pouvoir se concentrer sur les présences à la plaque», a ajouté Latreille, un ancien arbitre de balle-molle dans le groupe d’André Bohémier.

Au comité de direction de la Ligue, Steve Latreille côtoie les directeurs Alain Prud’homme, Normand «stats» Vanier et Serge Gladu. «On est une belle bande de chums, qui se connaissent depuis belle lurette, ou qui ont déjà joué les uns contre les autres dans leur jeunesse. Dans les ligues de balle-molle, Alain Prud’homme et moi étions des ennemis, à l’époque. De nos jours, on s’appelle 4 fois par semaine. On se revoit après plusieurs années et c’est moins compétitif qu’au moment où la victoire faisait foi de tout».

La ligne du centre

Au repêchage 2008, les équipes en présence ont commencé dès le départ à garnir leur rotation d’artilleurs. «Ha! La ligne du centre commence au monticule: ainsi, Sylvain Métivier, Marc-Antoine Bergeron et François Léger ont été les premiers élus», a repris Steve Latreille. Il aurait pu ajouter que Luc «Flamingo» Champigny a été repêché au dernier rang une deuxième campagne de suite… Sauf que… même s’il a été choisi aussi loin dans la LNH, Luc Robitaille a trouvé le moyen d’enfiler 600 buts. Lâche pas ti-Luc! «C’est amical, mais on se tire encore la pipe sur le losange. Les entraîneurs Éric Gadbois (Le Baril), Éric «Sergent» Boivin (Brunet), Sylvain Lapointe (SG) et moi-même (Sport Expert) gardons toutefois le contrôle des troupes. En raison d’horaires de travail, nous avons par ailleurs perdu deux joueurs. Les intéressés à nous joindre peuvent m’appeler (450-432-8037)», a achevé le volubile Steve Latreille, qui a promis de porter un casque de frappeur à oreilles, plutôt que celui de Mickey Mouse, dans le rectangle des frappeurs.

Ligue des chums

Dans la Ligue des chums, Modilex Design a pris la tête du tournoi éliminatoire à la ronde, grâce à un gain de 25-22 sur Techni-Peintre. Un filet désert est survenu à 40 secondes de la fin du match.

Dans l’autre duel à l’affiche, La Source du Sport est venue à bout de la Drafterie Dumont, 30 à 28. Soulignons que Benoît Cyr a été nommé capitaine, en remplacement de Christian Fex.

La semaine dernière, Modilex a eu raison de la Drafterie 41-20, pendant que Techni-Peintre doublait la Source du sport 29-15.

Les troupes des Robert Piché et de Stéphane Corbeil se sont données du fil à retordre pendant toute la saison régulière. Ces deux équipes se suivent également pas à pas en séries.

Par ailleurs, le capitaine de Modilex, Sonny Dubé, affirme que son équipe joue sans aucune pression en éliminatoire. Voilà la meilleure attitude pour accumuler le succès.

Dans un autre ordre d’idées, le gardien de Modilex, Nicolas Lavoie, a enfilé un but contre son vis-à-vis, Guillaume Morel, de la Drafterie. Il paraît que M. Lavoie sermonnait ses joueurs, qui lançaient toujours de loin en direction du filet adverse. Pourtant, il a fait la même chose pour inscrire son but… non?

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier de