|

Trouver l’amour: Besoin d’un coup de pouce

Par France Poirier

Janie Lamontagne a créé son entreprise Charme et champagne au début de l’année 2019. Depuis sa création, elle a opéré majoritairement en temps de pandémie. Est-ce plus difficile de trouver l’amour?

C’est pour répondre à un besoin que Janie Lamontagne a créé, dans les Laurentides, son service de rencontres de type matchmaking. « Après plusieurs années en couple, quand les gens se retrouvent célibataires, le monde est différent. Ils ont besoin d’aide et c’est ce qu’on leur apporte. On les accompagne, on les écoute, on les guide et on leur présente des gens. Il y a aussi les célibataires qui n’aiment pas nécessairement « dater » et qui préfèrent se faire accompagner dans leurs recherches de l’amour », souligne la fondatrice de Charme et champagne.

Elle travaille avec des gens qui ont décroché des sites de rencontres. « Ils veulent du vrai, de l’authentique et de la complicité qu’ils n’ont pas trouvés sur les réseaux sociaux et dans les sites de rencontre conventionnels. Nous, on les aide à régler un problème de solitude qui est présent plus que jamais. Avec la pandémie, il y a eu aussi beaucoup de ruptures. Certains couples n’ont pas survécu au confinement et au télétravail », explique Janie Lamontagne.

Deux options chez Charme et champagne

Lorsqu’on fait appel à l’entreprise de Janie Lamontagne, on peut devenir client ou faire partie de la banque pour le matchmaking. Quand on est client, on vient vraiment chercher la personne qui nous conviendra dans la banque. Lorsque l’on est dans la banque, on attend un match possible. « Il y a aussi d’autres options, comme le conseilmatching. On peut effectuer un travail de recherche et de tri, ça fonctionne très bien. On outille nos célibataires pour les aider à trouver », ajoute-t-elle.

Une clientèle sérieuse

Janie Lamontagne souligne que ses clients sont des personnes qui, toute leur vie, ont fait les choses avec sérieux. On parle des études, du travail, de leur relation de couple et qui se sont engagées dans tout ce qu’elles ont fait. C’est pour ça qu’ils ne se retrouvent généralement pas sur les sites de rencontres conventionnels. Souvent ils ont été déçus du manque de sérieux de la démarche des gens qui s’inscrivent pour se distraire, du mensonge, de ceux qui ne sont pas là pour la vraie affaire. « Notre clientèle est composée de gens qui ont pris soin d’eux durant leur vie et qui veulent partager avec quelqu’un qui a fait la même chose. On n’a pas envie de n’importe quoi. Si j’ai pris soin de moi, je m’attends à la même chose de l’autre », nous explique-t-elle.

Garder une ouverture

Le plus gros obstacle à trouver l’amour est la longue liste de critères, selon elle. « Chaque critère est un mur : un mur de plus qui vient se mettre entre nous et une possibilité de rencontre. Le plus gros élément qui va contribuer à la réussite de la démarche est l’ouverture, d’aller vers quelqu’un. Parce qu’en fin de compte, être en amour, être en couple, c’est être ouvert à l’autre, être prêt à accueillir une personne. Justement, quand une personne est rigide, on le mentionne. Il y a des éléments qui peuvent être négociables et d’autres qui ne le sont pas. On ne se gêne pas pour le dire quand un ou des critères font faire en sorte d’éliminer des personnes fantastiques », poursuit Janie Lamontagne.

« Les bons matchs se passent souvent au niveau des valeurs. Quand on a une ouverture, si on ne joue pas au golf, on peut l’essayer. Il faut être curieux. L’ouverture est dans l’univers de l’autre », conclut-elle.

Visitez : charmeetchampagne.com

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.