| Par Marie-Catherine Goudreau

La littérature jeunesse au cœur de la communauté

La journée est brumeuse et grise, et les mauvaises nouvelles s’accumulent autour de la COVID-19 en ce 16 décembre. Mais on oublie vite tout cela quand on entre dans les murs de la petite librairie Le Sentier à Sainte-Adèle. Là, on m’accueille chaleureusement et l’odeur du bois et des livres réconforte. C’est cet esprit que voulaient créer les fondatrices de la première librairie jeunesse des Laurentides, Laurence Létourneau-Pilon et Mélanie Giroux. 

Lorsque Mélanie et Laurence se sont rencontrées en février 2021, les deux avaient en tête la même chose : fonder une librairie jeunesse. Le projet s’est vite concrétisé et elles ont trouvé la bâtisse parfaite, au cœur de Sainte-Adèle. Dans une ancienne maison sur le chemin Pierre-Péladeau, la librairie Le Sentier est née. 

Milieu de vie

Au-delà d’une librairie, Le Sentier se veut aussi un lieu de rencontre pour la culture et la communauté. « On voulait faire un milieu de vie et de culture pour Sainte-Adèle et les Laurentides. […] On accompagne les gens du début à la fin. On veut apprendre à connaitre les clients et trouver le bon livre pour eux », soutient Laurence. 

Tous les livres de la librairie ont été soigneusement choisis par les cofondatrices, et on y trouve plus de 1 500 albums jeu-nesse. « On a des petites perles rares ! », souligne Laurence. Avant d’ouvrir, elles ont travaillé durant trois mois pour choisir et obtenir les livres. Laurence était enseignante avant de se lancer dans la librairie et a passé énormément de temps à lire des livres jeunesse.  

Transmettre sa passion

Il était important pour Laurence et Mélanie de proposer des livres qui véhiculent de bonnes valeurs. 

« On est dans la bienveillance, dans l’aventure, et on veut enlever les stéréotypes qu’on retrouve parfois dans les livres. » 

Selon elle, leur rôle en tant que librairie jeunesse est aussi d’offrir une diversité dans la lecture. « Il y a des enfants qui viennent
 ici et qui se questionnent sur leur orientation sexuelle. […] Si on peut faire la différence pour seulement un enfant, ce sera bien. »
Les albums jeunesse sont une des meilleures façons d’aborder et de comprendre ces sujets, croit Laurence. 

Quand on monte au deuxième étage, on y trouve une autre sélection de livres. « C’était important pour nous d’avoir des livres
pour adultes. Un enfant, s’il n’a pas de modèle de lecteur, il ne va jamais lire »
, souligne Laurence. 

« Oui la littérature, c’est lire, mais c’est aussi en discuter, échanger, réfléchir. Ça fait vivre la littérature », soutient Laurence. Avec cet objectif en tête, les fondatrices tracent leur place dans la communauté.

Laurence nous propose ses coups de coeur de livres jeunesse de l’année 2021. Tous sont disponibles à la librairie.

1 Simon le saumon – Amélie Legault

2 Truffe – Fanny Britt et Isabelle Arsenault

3 La fille à moto – Amy Novesky et Julie Mostard

4 Comme un ouragan – Jonathan Bécotte

5 Le château des Papayes – Sara Pennypacker

Mention spéciale : Nish T. 1 : Le Nord et le Sud – Isabelle Picard

Partager l'article

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.