(Photo : Courtoisie)
Isabelle Bérard a aussi une chaîne YouTube où elle propose des capsules vidéo.
|

S’occuper de ses finances pour éviter que d’autres ne le fassent

Par France Poirier

Isabelle Bérard est représentante en épargne collective et conseillère en sécurité financière. La résidente de Sainte-Adèle vient tout juste de lancer un guide gratuit pour les femmes qui souhaitent atteindre la confiance financière. Un nouveau départ est disponible gratuitement.

« J’ai moi-même vécu plusieurs bouleversements dans ma vie : changement de carrière, retour aux études et séparation. J’ai fait ces choix. Quand on part d’un couple et qu’on s’en va seule, on se demande si on va pouvoir y arriver. D’autant plus que dans mon cas, tout s’est fait en même temps. J’avais quitté un poste cadre pour faire un retour aux études dans la même période que je me suis séparée », explique Isabelle Bérard.

Sa prise de conscience

C’est dans la quarantaine qu’elle a choisi de se réorienter vers le domaine financier. Elle était directrice des opérations dans une entreprise en publicité marketing. Elle n’avait pas le sentiment d’avoir un impact dans la vie des autres. « Au fil des rencontres avec mes clients et particulièrement mes clientes, je me suis rendue compte que plusieurs d’entre elles, qui étaient dans une deuxième union, ne s’étaient jamais préoccupées de leurs finances auparavant parce que c’était leur conjoint qui le faisait. C’est pour moi très gratifiant d’aider les gens à atteindre leurs objectifs et réaliser leurs rêves. J’avais déjà un bon comportement d’épargne et je gérais mes choses dans mon couple, alors quand j’ai fait le choix de retourner aux études, j’ai pu le faire. C’est important de planifier jeune et de pouvoir se donner des stratégies pour l’avenir », souligne-t-elle.

Même si des femmes sont dans une deuxième union, certaines décident de se faire accompagner dans leurs finances comme si elles étaient seules. 

« Elles veulent s’assurer qu’elles soient autonomes et ainsi pouvoir assurer leurs besoins de retraite. Les femmes sont plus scolarisées actuellement et plusieurs occupent des postes de cadres. On remarque tout de même un déséquilibre financier entre les hommes et les femmes pour toutes sortes de raisons. Les femmes ont une plus grande espérance de vie. Elles ont cessé de cotiser dans un REER ou à la Régie des rentes durant des périodes comme la maternité, pour prendre soin des enfants ou d’un parent vieillissant. Ce sont encore les femmes en majorité qui jouent ces rôles. De plus, à poste égale, il y a encore des femmes qui gagnent moins que les hommes. Il y a plus de femmes qui vivent seules que d’hommes », souligne-t-elle.

Le but du guide est d’aider à vivre les moments de transition en faisant un bilan de leur situation financière et en prenant des décisions éclairées sur les impacts des changements sur leur situation financière. 

« Je me suis donné pour mission de prodiguer cette éducation financière, je fais des capsules vidéo éducatives, je veux que les gens comprennent les finances sans en avoir peur. Prendre conscience que l’argent les concerne aussi. Si on ne s’occupe pas de notre argent, d’autres vont le faire.» 

Pour recevoir son guide, contactez Isabelle Bérard à l’adresse suivante : 

isabelle.berard@ig.ca

NOUVELLES SUGGÉRÉES

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site est protégé par reCAPTCHA et les politiques de confidentialité et conditions de service de Google s'appliquent.